Inna Allah maa essabirine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Lun 29 Oct 2007, 12:21

Inna Allah maa essabirine

--------------------------------------------------------------------------------

Salam aleikoum

Ina allah maa elsabirine.

Beaucoup ont des problemes avec sa maladie,son marie ,sa femme,ses enfants, l argent,divorce,le travail,n est pas marie,le hijab,le commerce,pas d enfants,ses voisins ,sa famille,vivre dans un pays etranger ,le retour au pays,sa voiture ,sa maison ,la banque, l ecole, la pauvrete etc.

La patience c est moyen aussi pour resoudre le probleme. On va voir comment salihine ont resoudre leurs problemes.
Une petite histoire
Une personne tous les jours parle je suis pauvre je n ai pas d argent,un jour il a fait un reve quelqu un lui dit voila je te coupe la main je vous donne 100m euros il lui repond no, voila j enleve tes yeux je vous donne 400m euros il lui repond no ,voila je coupe vos jambes je vous donne 600m euros lui repond no etc .La personne se leve heureux qu il est en bonne sante ,il a arrete de plaindre .

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par Iman Dine le Lun 29 Oct 2007, 13:00

Salam aleikoum

Machallah , trés belle histoire et surtout elle fait réfléchir ...Justement , c'est ce que je disai ya pas si longtemp a une amie . Quand on est en bonne santé , on voit pas cette ni3ma mais quand on tombe malade la on voit ...

Qu'Allah nous guide , amine

Salam aleikoum

Ps: peux tu inchallah te présenter dans la rubrique prévu a cette effet ?

Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 31
Localisation : Paris
Points : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Lun 29 Oct 2007, 22:41

wa alaikoum salam wa rahmatoulah wa barakatouh
Si je puis-je mon frère de donner cette histoire avec sagesse pour rejoindre ce que tu as dis machaAllah :


Deux hommes, tous les deux gravement malades, occupaient la même chambre d'hôpital.
L'un d'eux devait s'asseoir dans son lit pendant une heure chaque après-midi afin d'évacuer les sécrétions de ses poumons.

Son lit était à côté de la seule fenêtre de la chambre.
L'autre homme devait passer ses journées couché sur le dos.

Les deux compagnons d'infortune se parlaient pendant des heures. Ils parlaient de leurs épouses et familles, décrivaient leur maison, leur travail,
leur participation dans le service militaire et les endroits où ils avaient été en vacances.

Et chaque après-midi, quand l'homme dans le lit près de la fenêtre pouvait s'asseoir, il passait son temps à décrire à son compagnon de chambre tout ce qu'il voyait dehors.


L'homme dans l'autre lit commença à vivre pour ces périodes d'une heure où son monde était élargi et égayé par toutes les activités et les couleurs
du monde extérieur.


De la chambre, la vue donnait sur un parc avec un beau lac. Les canards et les cygnes jouaient sur l'eau tandis que les enfants faisaient voguer leurs bateaux, modèles réduits.
De grands arbres décoraient le paysage avec des fleurs aux couleurs de l'arc-en-ciel et on pouvait apercevoir au loin la ville se dessiner.

Pendant que l'homme près de la fenêtre décrivait tous ces détails, l'homme de l'autre côté de la chambre fermait les yeux et imaginait la scène pittoresque.

Les jours et les semaines passèrent.

Un matin, à l'heure du bain, l'infirmière trouva le corps sans vie de l'homme près de la fenêtre, mort paisiblement dans son sommeil. Attristée, elle appela les préposés pour qu'ils viennent prendre le corps.

Dès qu'il sentit que le temps était approprié, l'autre homme demanda s'il pouvait être déplacé à côté de la fenêtre. L'infirmière, heureuse de lui accorder cette petite faveur, s'assura de son confort, puis elle le laissa seul.

Lentement, péniblement, le malade se souleva un peu, en s'appuyant sur un coude pour jeter son premier coup d'œil dehors. Enfin il aurait la JOIE de voir par lui-même ce que son ami lui avait décrit.
Il s'étira pour se tourner lentement vers la fenêtre près du lit.


Or tout ce qu'il vit, fut ... un MUR !!!!!!!!!!


L'homme demanda à l'infirmière pourquoi son compagnon de chambre décédé lui avait dépeint une toute autre réalité.

L'infirmière répondit que l'homme, son compagnon de chambre, était ... AVEUGLE

et ne pouvait même pas voir le mur.

"Peut-être, a-t-il seulement voulu vous encourager. " commenta-t-elle.

… Il y a un bonheur extraordinaire à rendre d'autres heureux, en dépit de nos propres épreuves.

La peine partagée réduit de moitié la douleur, mais le bonheur, une fois partagé, s'en trouve doublé.

Si vous voulez vous sentir riche, vous n'avez qu'à compter, parmi toutes les choses que vous possédez, celles que l'argent ne peut acheter.



"Adorez Dieu et ne Lui associez rien. Faites donc du Bien avec les deux géniteurs, le proche, les orphelins, les miséreux, le voisin très proche, le voisin de côté, le compagnon permanent, l'étranger de passage et ce que vous possédez par la voie légale »
wa alaikoum salam wa rahmatoulah wa barakatouh
__________________

Ô Allah dissimule lui mes défauts et dissimule moi les siens !
Fais lui voir mes qualités et que je vois les siennes …
Et rends moi satisfait de ce que tu m’as attribué comme bienfaits, et bénis-le moi … Amîn !

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mar 30 Oct 2007, 11:31

Salam aleikoum

une soeur a ecris:

barak Allah oufik pour cette belle leçon de verite !

lorsque nous avons a boire, a manger, et que nous avons chaud, la seule chose dont on a vraiment besoin, c'est de l'Amour ! et l'Amour, il n'y a pas besoin d'etre riche pour le recevoir ou pour en donner
et je vous assure que lorsqu'on donne beaucoup d'Amour autour de soit, cela procure un veritable bien etre.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par Iman Dine le Mar 30 Oct 2007, 16:10

Salam aleikoum

Machallah trés bon rappel !!

Salam aleikoum

Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 31
Localisation : Paris
Points : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mer 31 Oct 2007, 13:24

Salam aleikoum

La fille du roi a invitee les femmes pour son mariage parmi les invitees la femme du imame de la mosquee ,le soir la femme du imame est rentre de la fete. Son marie lui dit vous avez passe une bonne fete elle a repondue a voix basse oui, le imame a compris que tous les invitees portees des belles robes ,des bijoux et elle n est pas bien habillee et pas de bijoux.
Le marie dit demain je t acheterais tous se que vous voulez.
Le matin elle a dit a son marie je suis bien comme ca n achete rien, elle a fait un reve qu elle portais une belle robe avec des bijoux dans le paradie.Elle a choisie l autre monde se sont les femmes salaihates etaibates ekanitates et nous quesqu on a choisi ?
La patience te conduira au paradie in cha Allah .

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Jeu 01 Nov 2007, 21:08

Salam aleikoum
Un autre a ecris:
Un jour au Maroc, une dame m'a raconté une histoire ... ( vrai ou pas je sais pas ) mais elle a une morale tres importante ...

Un homme tres riche voit un homme tres pauvre , l'homme pauvre mangeait ce qu'il trouvait, puis dormait sans se soucier du reste

Tandis que le riche lui etait toujours inquiet , il comptait son argent , se demandeai ce qu'il avait depenser, combien luien restait il, ce qu'il allait faire avec etc etc etc et n'en dormez presq plus

Voyant le pauvre paisible et tranquille , il vient vers lui et lui dit ' je vais te donner 1000 euros , es tu d'accord?' le pauvre evidement prend sans reflechir !!!

Le lendemain , le pauvre arrive chez le riche, et lui remet son argent il lui dit ' avant je dormais tranquilement, je pensais pas a ce qu j'allais faire le lendemain, je m'inquietai pas de savoir que qqn allait peut etre venir me voler , je veux etre tranqil, j prefere rester pauvre ... Voila votre argent '

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Sam 03 Nov 2007, 22:57

Salam aleikoum

Un homme demande au imam on a besoin de la pluie imam repond fait beaucoup Istikhfar.
Un autre demande au imam j ai besoin d enfants<marier> le imam dit fait beacoup Istikhfar.
Un troisieme demande j ai besoin d argent le imam repond fait beacoup Istikhfare.
Oh imam pourquoi istikhfare le imam repond vous n avez pas lu le coran:

فَقُلْتُ اسْتَغْفِرُوا رَبَّكُمْ إِنَّهُ كَانَ غَفَّاراً
71.10. Faqultu istaghfiroo rabbakum innahu kana ghaffaran
71.10. J'ai donc dit : “Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur,
يُرْسِلِ السَّمَاء عَلَيْكُم مِّدْرَاراً
71.11. Yursili alssamaa AAalaykum midraran
71.11. pour qu'Il vous envoie du ciel, des pluies abondante,
وَيُمْدِدْكُمْ بِأَمْوَالٍ وَبَنِينَ وَيَجْعَل لَّكُمْ جَنَّاتٍ وَيَجْعَل لَّكُمْ أَنْهَاراً
71.12. Wayumdidkum bi-amwalin wabaneena wayajAAal lakum jannatin wayajAAal lakum anharan
71.12. et qu'Il vous accorde beaucoup de biens et d'enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières.
مَّا لَكُمْ لَا تَرْجُونَ لِلَّهِ وَقَاراً
71.13. Ma lakum la tarjoona lillahi waqaran
71.13. Qu'avez-vous à ne pas vénérer Allah comme il se doit,
وَقَدْ خَلَقَكُمْ أَطْوَاراً
71.14. Waqad khalaqakum atwaran
71.14. alors qu'Il vous a créés par phases successives ?
Voila les solutions on les trouves dans le coran avec la patience et Istikhfare .

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Dim 04 Nov 2007, 22:06

salam aleikoum
baraka Allah fikoum
Selon Ibn 'Abbâs (رضي الله عنهما), le Messager de Dieu (صلى الله عليه و سلم) a dit : "Celui qui demande assidûment à Dieu de l'absoudre. Dieu lui ménage une issue pour chaque situation étroite, lui apporte la solution de tout ce qui le préoccupe et lui donne sa subsistance d'où il ne s'attendait pas". (Abou Dâwoûd)


و عن ابن عباس رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُما قال، قال رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمْ: <من لزم الاستغفار جعل اللَّه له من كل ضيق مخرجاً، ومن كل هم فرجاً، ورزقه من حيث لا يحتسب> رَوَاهُ أبُو دَاوُدَ









Voila les solutions de tous les problemes la patience et istikhfare essayer in cha Allah vous trouvez les .

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Lun 05 Nov 2007, 22:25

Salam aleikoum

وَيَا قَوْمِ اسْتَغْفِرُواْ رَبَّكُمْ ثُمَّ تُوبُواْ إِلَيْهِ يُرْسِلِ السَّمَاء عَلَيْكُم مِّدْرَاراً وَيَزِدْكُمْ قُوَّةً إِلَى قُوَّتِكُمْ وَلاَ تَتَوَلَّوْاْ مُجْرِمِينَ
11.52. Waya qawmi istaghfiroo rabbakum thumma tooboo ilayhi yursili alssamaa AAalaykum midraran wayazidkum quwwatan ila quwwatikum wala tatawallaw mujrimeena
11.52. ô mon peuple, implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui pour qu'Il envoie sur vous du ciel des pluies abondantes et qu'il ajoute force à votre force. Et ne vous détournez pas [de Lui] en devenant coupables”.

La patience et Istikhfare il vous ajoute force a votre force .
Essalihine lorsque ils se sont faibles ils font beaucoup de Istikhfare.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mer 07 Nov 2007, 17:52

Salam aleikoum

كَانُوا قَلِيلاً مِّنَ اللَّيْلِ مَا يَهْجَعُونَ
51.17. Kanoo qaleelan mina allayli ma yahjaAAoona
51.17. ils dormaient peu, la nuit ,
وَبِالْأَسْحَارِ هُمْ يَسْتَغْفِرُونَ
51.18. Wabial-ashari hum yastaghfiroona
51.18. et aux dernières heures de la nuit ils imploraient le pardon [d'Allah];

Le meilleur moment c est la nuit avant la priere ,Allah descend du ciel <c est sa rahma> demande a ses serviteurs qu esque vous voulez.
Profitant de cette occasion pour notre doua sera accepte amin.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Jeu 08 Nov 2007, 11:40

Salam aleikoum

Un frere a ecris:

Assalam alaykoum wa ramatullah wa barakatun


Si je puis-je me permettre cette histoire ICA :)une polygamie sans bouligamie kheir !


Il était une fois un roi qui avait 4 épouses. La 4e était celle qu'il aimait et choyait le plus.

Il aimait aussi sa 3e femme, et s'affichait avec elle dans les royaumes voisins, tout en craignant qu'elle ne le quitte pour quelqu'un d'autre.

La 2e femme était toujours plaisante, patiente et pleine d'égard. Il l'aimait aussi beaucoup. Elle était toujours là en cas de problème.

Quant à sa 1ère femme, le roi l'ignorait totalement, même si elle l'aimait profondément.

Un jour, le roi tombe malade et se meurt. Il se rend alors compte que malgré sa vie de luxe et ses 4 femmes, il va bientôt se retrouver tout seul. Il appelle sa 4e femme:

"Toi que j'ai aimée par dessus tout, que j'ai parée des habits les plus précieux, veux-tu me suivre
maintenant que je me meurt ?"

"Pas question", réplique-t-elle, avant de s'en aller.

Le roi reçoit sa réponse comme un coup de poignard au coeur et profondément attristé, il se tourne vers sa 3e femme:
"Toi que j'ai aimée toute ma vie, veux-tu me suivre maintenant que je me meure ?"

"Non ! Répond-elle, la vie est trop belle! J'en profiterai pour me remarier."

Le roi sent tout à coup son coeur flancher et se glacer. Il pose alors la même question à sa 2e femme:

"Tu as toujours été là quand j'ai eu besoin de toi. Veux-tu me suivre maintenant que je me meurt ?"

"Désolée, dit-elle, tout ce que je puis faire c'est t'accompagner jusqu'à ta tombe."

Anéanti, le roi entend alors une voix : "Moi je viens avec toi et te suivrai où que tu ailles". Il lève les yeux et aperçoit sa 1ière femme, qui n'a plus que la peau sur les os.

Profondément attristé par ce spectacle, le roi regrette de ne pas l'avoir mieux traitée en temps voulu.

Nous aussi, avons 4 femmes dans la vie:

*** La 4e c'est notre corps: malgré tout le temps, l'énergie que nous lui consacrons, nous finirons par la laisser derrière nous.

*** La 3e, ce sont nos biens matériels, notre statut, notre argent: ils passeront à d'autres.

*** La 2e, ce sont la famille et les amis. Malgré leur fidélité, ils ne pourront au mieux que nous accompagner à notre dernière demeure.

*** La 1e enfin, c'est notre âme, si souvent négligée. Et pourtant, c'est la seule qui nous accompagnera où que nous allions.
Ceci est fi babe dikr el maoute inchaAllah !
__________________

Ô Allah dissimule lui mes défauts et dissimule moi les siens !
Fais lui voir mes qualités et que je vois les siennes …
Et rends moi satisfait de ce que tu m’as attribué comme bienfaits, et bénis-le moi … Amîn !

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Dim 11 Nov 2007, 23:52

Salam aleikoum




Voici une histoire vraie, et belle, racontée par un cheikh lors d'une émission sur la chaîne Iqraa . Le thème était: "La vie de couple dans la balance divine".

Le cheikh voulait donner un exemple concret et récent pour appuyer son argumentation:


Un homme m'a raconté en disant: Je buvais de l'alcool, je ne priais pas, je restais dehors jusqu'à l'aube et j'avais de mauvaises relations avec des femmes. J'étais mauvais, rude et au cœur dur avec ma femme.
Lorsqu'elle se levait pour prier, je me moquais d'elle et je me disais, elle est arrièrée, elle prie encore, et je lui demandais de laisser tomber la prière.
Puis Allah(swt) m'a guidé.

- Comment était ton retour ?
- L'un des éléments les plus forts qui a provoqué mon retour, était ma femme.
- Comment ?

- Pour les prières obligatoires, j'essayais de l'empêcher de prier (de se concentrer), mais elle ne faisait pas attention à moi. Il m'arrivait même de m'asseoir devant elle pendant sa prière et à l'endroit où elle devait se prosterner. Elle s'écartait avec douceur et se prosternait.
Et une fois sa prière terminée, elle me traitait convenablement et n'en faisait pas un prétexte pour se mettre en colère, m'engueuler ou se mettre à crier. Cela me secouait! Je me demandais quel est son secret pour qu'elle insiste et arrive à ne pas être perturbée par mes paroles (et mes agissements) pendant sa prière ? Sa relation avec Allah (swt) doit être telle qu'elle lui donne la force pour ne pas insulter, ne pas crier, ne pas haïr, ne pas dénigrer.

Puis, je lui ai interdit les prières surérogatoires, et je lui ai dit: je t'interdis de te lever la nuit pour prier, je veux que tu sois à mes côtés, dans le lit.
Elle se faisait belle pour moi chaque nuit, me traitait avec douceur et restait à mes côtés même lorsque je n'avais pas besoin d'elle.

Je me suis rendu compte qu'elle ne s'entêtait pas, ne cherchait pas à se venger et ne me traitait pas avec arrogance, alors que le diable me faisait croire que lorsqu'elle insistait pour prier, elle voulait en fait me montrer qu'elle était meilleure que moi, et que lorsqu'elle insistait pour que je n'apporte pas d'alcool à la maison, c'est parce qu'elle voulait tout contrôler à la maison (et prendre le dessus sur moi). Il m'arrivait donc, de rentrer à la maison avec de la boisson alcoolique. Elle se détournait de moi, fermait les chambres des enfants pour qu'ils ne se rendent compte de rien, et s'enfermait dans sa chambre.

A mon réveil, lorsque ma conscience me revenait, elle me traitait avec bonté et douceur et me faisait sentir de l'affection.

Sa persévérance à accomplir son devoir, à ne pas m'obéir dans la désobéissance à Allah(swt) ni dans l'abandon des obligations religieuses, m'a affecté au fond de mon âme! Surtout qu'à côté de cette persévérance, elle continuait à respecter mes droits, me traiter avec douceur, à chercher à me mettre à l'aise, à prendre soin de moi et à prier pour moi.
Il m'arrivait de me lever au milieu de la nuit et de l'entendre, prosternée, pleurer et dire: Ô Allah! rends mon mari meilleur ! Je me sentais tout petit devant cette grande et majestueuse femme.

Elle était à l'origine de mon repentir et mon retour à Allah 'aza wa jal.

Certains pourront se demander comment faisait-elle avec ses enfants ?

Le cheikh dit: J'ai parlé avec cette femme au téléphone, en présence de son mari, et je lui ai posé la question. Elle m'a répondu:
Je passais de longues heures avec mes enfants afin de combler l'absence (et la démission) du père, et je leur racontais les histoires du bien-aimé . Je les ai remplis de son amour et j'en ai fait leur modèle d'homme qu'ils n'avaient pas en leur père. J'ai fait en sorte qu'ils s'attachent au prophète en l'évoquant [appeler les bénédictions d'Allah'aza wa jal sur Son Messager et aussi à travers les récits des jeunes compagnons qui ont cotôyé le prophète et qui l'ont aimé éperdument! Mes enfants sentaient que le prophète était leur père et leur modèle et que c'était la référence perdue.

Lorsqu'ils me demandaient pourquoi papa fait ça ? Je leur disais: Faites des invocations pour votre père afin qu'Allah (swt) l'aide et le rende meilleur et on s'installait chaque soir, moi et mes enfants, pour lire sourate Ya-Sin avec cette intention.

MachaAllah

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mar 20 Nov 2007, 13:16

Salam aleikoum

Cest une petite histoire vraie :
Une femme souffre avec son mari alcoolique , un jour elle lui a dit mes enfants ont besoin de nouriture et de vetements si tu veux je reste tu me donne la moitie de la paye, a la fin il etait daccord.
Pendant quelques annees elle a economisee l argent , elle a achete une voiture pour son mari, il etait tres surpris il a arrete de boire HamdouAllah.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Sam 01 Déc 2007, 00:30

Salam aleikoum

Une petite histoire ,une personne vois un homme avec un lion qui porte du bois et lui dit comment un lion d aide ,il lui dit j ai une femme mechante Allah m a recompense de ma patience.

L annee suivante il est revenu il vois l homme porte le bois sur son dos ,et lui dis ou est le lion la femme mechante est morte et j ai une femme no mechante.

Un homme a dit pourquoi vous ne divorcez pas la femme mechante, il lui si je l a divorce elle tombe avec un autre il soufrira donc je me patiente avec elle.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mar 01 Jan 2008, 00:28

Salam aleikoum

Ma
mère n'avait qu'un seul oeil. Je la détestais... Elle était comme un
fardeau. Elle cuisinait pour les élèves et les professeurs, pour
apporter son soutien à la famille.

Mais il y a eu ce jour, pendant que j'étais en primaire, ma mère était venue me dire bonjour.
J'étais si embarrassé. Comment pouvait-elle me faire ca ?
Je
l'ai ignoré, et je lui ai jeté un regard rempli de haine et je me suis
enfui. Le lendemain, à l'école, un de mes camarades m'a dit : "heeee,
ta mère n'a qu'un oeil !! ".

Je voulais me brûler tout entier.
Je voulais également que ma mère disparaisse !!
Donc je suis allé la voir ce jour, et je lui ai dit : "Si tu veux que je ris un peu, pourquoi tu ne meurs pas ???"

Ma mère n'a pas répondu...

Je
n'ai pas eu le temps de penser, une seconde à ce que je disais, parce
que j'étais sous l'emprise de la colère. Je m'en moquais éperdument de
ses sentiments. Je voulais qu'elle s'en aille de cette maison, je ne
voulais plus d'elle. Ainsi j'ai étudié très dur, et j'ai obtenu la
chance d'aller à Singapour pour étudier.

Puis je me suis marié. Je me suis acheté moi-même, une maison. J'ai eu des enfants.
J'étais
heureux de ma vie, de mes enfants, et de tout ce que j'avais. Jusqu'au
jour où ma mère est venue me rendre visite. Elle ne m'avait pas vu
depuis de très nombreuses années, et n'avait ni vu ses petits enfants.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mar 01 Jan 2008, 12:01

Salam aleikoum

Quand
elle est arrivée sur le pas de la porte, mes enfants se sont moqués
d'elle, et moi, je l'ai accusée d'être venue sans être invitée !

Je
lui ai hurlé : "Comment oses-tu venir chez moi, et faire peur à mes
enfants !! DEGAGE D'ICI, MAINTENANT !!" Et à cela, ma mère a calmement
répondu : "Oh, je suis désolée. J'ai dû me tromper de maison." et elle
a disparu jusqu'à ce que je ne la voie plus.

Un jour, une lettre à propos d'une réunion scolaire, est venue à la maison, à Singapour.
J'ai
menti à ma femme prétextant un voyage touristique. Après la réunion, je
suis allé à la vieille cabane, simplement par curiosité. Mes voisins
m'ont dit qu'elle était morte.

Je n'ai pas versé une seule larme. Ils m'ont donné une lettre qu'elle voulait que je lise :

"Mon
cher fils, Je pense à toi tout le temps. Je suis désolé d'être venue à
Singapour et d'avoir fait peur à tes enfants. J'étais si heureuse quand
j'ai appris que tu venais ici pour la réunion scolaire. Mais je ne
pourrais pas me lever du lit cette fois ci, pour venir te voir.

Je
suis désolée d'avoir été un fardeau constant pour toi, pendant que tu
grandissais. Tu vois..... quand tu étais très petit, tu as eu un
accident, et tu as perdu un oeil. En tant que mère, je ne supportais
pas de te voir grandir avec un seul oeil. Alors je t'ai donné le mien.
J'étais si heureuse de mon fils, qui grandissait et qui voyait un tout
nouveau monde pour moi, à ma place, avec cet oeil.

Avec mon amour pour toi.
Ta mère."

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Jeu 03 Jan 2008, 01:07

Salam aleikoum


histoire qui nous permettra de se rappeler de la sagesse d'Allah !





Il y avait très longtemps vivait dans un grand palais un Roi musulman.
Il était toujours accompagné de son fidèle conseiller, un homme très sage qui aimait Allah
et qui donnait des conseils au Roi quand il avait des problèmes.

A chaque fois qu'un malheur arrivait au Roi, le conseiller le consolait en lui disant : « Ce n'est pas grave, Roi, c'est un bien d'Allah ! ».

Le roi ne comprenait pas toujours et il lui arrivait de se fâcher. Un jour, en allant à la chasse, le Roi se blessa et perdit trois doigts. Tout le monde criait : « Quel malheur ! ... Pauvre Roi ! »

Sauf le Conseiller qui s'approcha du Roi et lui dit : « Mon Roi, ne pleurez pas comme ça ! Ce n'est pas trop grave, il vous reste encore des doigts ; c'est un bienfait d'Allah »

Le Roi avait très mal et se mit très en colère : « Conseiller ! Tes paroles ne me plaisent pas ! Au lieu de me consoler, tu dis que ce qui me fait mal est un bienfait d'Allah ! Qu'on l'emmène en prison ! » .



Le Roi prit un nouveau conseiller et oublia celui qu'il avait fait jeté en prison.

Des années plus tard, il partit dans la forêt en promenade avec toute sa troupe quand des cannibales les attaquèrent. Leur chef ordonna :

« Capturez moi tous les hommes en bonne santé.
Par contre, ceux à qui il leur manque quelque membre, libérez les car je n'aime pas les infirmes !»

Tout le monde fut capturé, sauf le Roi car il lui manquait trois doigts. Triste, il rentra seul au château. C'est alors qu'il se rappela que son premier conseiller était toujours en prison et alla vite le rechercher.

« Ô, mon brave conseiller, pardonne moi de t'avoir laissé si longtemps en prison. Tes paroles étaient pleines de vérité ! Je suis en vie grâce aux trois doigts qui me manquent : c'est un bienfait d'Allah mais je n'avais pas compris tout de suite. Acceptes tu mes excuses, car c'est toi le plus sage ! »

Le conseiller, heureux que le Roi avait compris que toutes les épreuves qui lui étaient arrivées était un bien pour lui de la part d'Allah , lui répondit :

« Mon Roi, ne t'excuse pas de m'avoir mis en prison, c'est un bienfait pour moi ! ».

Le Roi, étonné, lui dit :

« Mais, tu n'es pas fâché contre moi ? ? Je t'ai puni sans raison valable et ce, pendant des années. »

Le Conseiller, toujours aussi sage, lui répondit en souriant :

« Mon Roi ! Si j'étais resté auprès de vous, les cannibales m'auraient fait prisonnier et je serais à cet instant mangé ! Tout est un bienfait d'Allah, même si on ne le comprend pas tout de suite !

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mer 16 Jan 2008, 16:15

Salam aleikoum

Une histoire un homme a coupe la tete de mere apres il couru avec la tete et sa mere lui dit mon fils regarde devant toi il y a un trou tu vas tomber.

salam

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mar 19 Fév 2008, 23:59

salam alaykom wa rahmatulah

barakaAllahou fik akhi

un petit complément inchaAllah :

rapporté par Al Boukhari et Muslim :

"وما أعطي أحد من عطاء خير وأوسع من الصبر"

c'est à dire "Nul n’a reçu de don meilleur et plus abondant que celui de la patience"


Signature : _______________________________________________________________________

L'Imam Malik qu'Allah Lui fasse miséricorde a dit :


"La Sunnah, c'est l'Arche de Noé, quiconque s'embarque dessus est sauvé et quiconque s'en détourne est perdu."


D'après Sahih El Boukhary

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mer 19 Mar 2008, 12:20

Salam aleikoum

Un a ecris:

wa aleykum salam

non désolé je n'ai pas de reference de tafsir à te donner. Peut être que d'autres soeurs ou frères pourront t'aider.Moi j'ai juste lu le coran ( la sourat Youssuf) et j'ai medité sur les versets...le comportement de Yacoub pére de youssuf..;sur sa patience le fait que bien qu'il était peiné énormément il n'a jamais perdu espoir, n'a jamais desespéré de la miséricorde d'Allah...il lui a accordé toute sa confiance...il L'a invoqué...constamment..parcequ'il était convaincu qu' Allah est le Miséricordieu..qu'Il répond à l'appel de celui qui L'invoque. et Youssuf en dépit de toutes les épreuves qu'il a subi ( l'abandon par ses fréres, l'emprisonnement, les avances...) jamais il n'a desespéré.
__________________

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Sam 26 Avr 2008, 22:40

LE FILS ET SON PÈRE[Un jour, un père d'une famille très riche emmena son fils afin de lui faire visiter la campagne. Le but était de montrer à son fils comment les personnes pauvres vivent afin qu'il soit reconnaissant envers sa richesse.

Ils ont donc passé deux jours et deux nuits dans une ferme dont on disait que la famille était très pauvre.


Sur le retour de leur voyage, le père demanda à son fils :


" Comment s'est passé ton voyage ? "


Son fils répondit :


" C'était très bien, Papa. "


Son père lui dit :


" As-tu vu la condition dans laquelle sont ces pauvres gens ? "


" Oh oui ! " Lui répondit son fils.


Son père lui demanda :


" Qu'as tu donc appris pendant ce voyage ? "


Son fils lui répondit :


" J'ai vu qu'ils avaient 4 chiens et nous n'avons qu'un. Nous avons une piscine qui arrive au milieu de notre jardin et ils ont une crique dont on ne voit pas la fin. Nous avons installé des lanternes dans notre jardin et ils ont les étoiles, la nuit. Notre patio se limite à la cour et ils ont tout l'horizon. Nous avons un petit morceau de terrain pour vivre et ils ont des champs qui s'étendent à perte de vue. Nous avons des serviteurs pour nous servir et ils servent les autres. Nous achetons la nourriture et ils produisent la leur. Nous avons des murs autour de notre propriété afin de nous protéger et ils ont des amis pour les protéger. " Après ces mots, le père fut sans voix.


Et le fils rajouta :


" Merci papa de m'avoir montrer combien nous étions pauvres. "



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
A la recherche du savoir car le savoir est un devoir.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Lun 28 Avr 2008, 10:31

Salam aleikoum

LES TROIS FILTRE

--------------------------------------------------------------------------------

Il était une fois, à l'époque des califes abbassides, dans la capitale musulmane de Bagdad, un
grand savant connu pour sa sagesse.Cet homme avait passé sa vie à étudier le Coran et
les paroles du Prophète et il était très pieux. Jamais on ne l'entendait dire
du mal de quelqu'un, se moquer des autres ni répéter des paroles
inutiles. Tout le monde l'aimait, car il avait toujours une parole
gentille ou un sourire pour les gens qu'il rencontrait, et
il était toujours prêt à aider les autres.

____________________________________


Un jour, l'un de ses voisins vint le trouver :

As-salamou alaykoum !

Wa Alaykoum as-salam wa-Rahmatouh Allahi wa-Barakatouhou, répondit le savant.

Sais-tu ce qu'on vient de me dire à propos de ton ami Abdallah ? Poursuivit le voisin.

Attends un peu, répliqua le savant.
Je vois que tu brûles d'envie de me dire quelque chose.
Mais avant que tu me le dises, j'aimerais te faire passer un petit test.
Cela s'appelle le test des trois filtres...

Des trois filtres ! S'étonna le voisin.

Exactement, poursuivit le savant.
Avant que tu ne me parles de mon ami, ce serait une bonne idée de prendre le temps de filtrer ce que tu comptes me dire.
Nous allons faire passer ce que tu voulais me dire dans trois filtres : ce qui en restera, tu pourras me le dire.
C'est pourquoi j'appelle cela le test des trois filtres.

Tu es prêt ?

Oui, répondit l'homme, de plus en plus étonner. (En effet, quand il bavardait avec ses voisins, il n'avait pas l'habitude de prendre tant de précautions).

Commençons, dit le savant.
Le premier filtre est celui de la vérité.
As-tu bien vérifié que ce que tu veux me dire est vrai ?

Non, répondit l'homme. En fait on vient juste de me le raconter et...

Bien, dit le savant.
Donc, tu n'es pas du tout sûr que ce soit vrai.
Le filtre de la vérité n'a pas gardé ce que tu voulais me dire.
Essayons maintenant le second filtre, celui du bien.
Est-ce que ce que tu voulais me dire sur mon ami est quelque chose de bien ?

Euh, non, au contraire...

Ah, poursuivit le savant.
Donc tu voulais me dire quelque chose de mal sur mon ami, mais tu n'es pas certain que ce soit vrai.
Je ne sais pas si je vais pouvoir t'écouter...
Mais peut être que tu réussiras quand même le test,
car il reste encore un filtre : le filtre de l'utilité.
Si tu me dis ce que tu voulais me dire sur mon ami, est-ce que cela me sera utile ?

Euh bien...non, pas vraiment.

Alors, conclut le savant,

si ce que tu voulais me dire n'est pas vrai, n'est pas bien et n'est même pas utile, ce n'est pas la peine de me le dire, tu ne crois pas ?

Les paroles peuvent faire beaucoup de mal, et il ne faut pas les répandre n'importe comment.
Une parole qui n'est ni vraie, ni bonne ni utile ne vaut pas la peine d'être dite.

Alors avant de te dire quelque chose, ou de répéter ce qu'on t'a raconté, n'oublie pas de soumettre tes paroles au test des trois filtres !
Cela t'évitera certainement des péchés.

____________________________________


ALLAH nous dit dans le Coran :

«Ô vous qui croyez ! Ne vous moquez pas les uns des autres, car il se peut que ceux-ci soient meilleurs que ceux-là. Que les femmes ne se moquent pas les unes des autres, car
il se peut que celles-ci soient meilleures que celles-là. Ne vous calomniez pas
les uns les autres, et ne vous donnez pas de sobriquets injurieux.
Quel vilain mot que « perversion », quand on a déjà la foi.
Ceux qui ne se repentent pas, voilà les injustes.»

(Sourate 49, verset 11)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mar 29 Avr 2008, 20:31

Salam aleikoum

Un conférencier bien connu commence son séminaire en tenant bien haut un billet de 50 Euros.

Il demande aux gens :
"Qui aimerait avoir ce billet ?"

Les mains commencent à se lever, alors il dit :

"Je vais donner ce billet de 50 Euros à l'un d'entre vous mais avant laissez-moi faire quelque chose avec."

Il chiffonne alors le billet avec force et il demande :
"Est-ce que vous voulez toujours ce billet ?"

Les mains continuent à se lever.

"Bon, d'accord, mais que se passera-t-il si je fais cela."
Il jette le billet froissé par terre et saute à pieds joints dessus, l'écrasant autant que possible et le recouvrant des poussières du plancher.

Ensuite il demande :
"Qui veut encore avoir ce billet ?"

Évidemment, les mains continuent de se lever !

"Mes amis, vous venez d'apprendre une leçon... Peu importe ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa valeur n'a pas changé, il vaut toujours 50 Euros."

"Alors pensez à vous, à votre vie. Plusieurs fois dans votre vie vous serez froissé, rejeté, souillé par les gens ou par les événements.

Vous aurez l'impression que vous ne valez plus rien mais en réalité votre valeur n'aura pas changé aux yeux des gens qui vous aiment !

La valeur d'une personne ne tient pas à ce que l'on a fait ou pas, vous pourrez toujours recommencer et atteindre vos objectifs car votre valeur intrinsèque est toujours intacte."

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Jeu 08 Mai 2008, 22:43

COIFFEUSE DES FILLES DE PHARAON

--------------------------------------------------------------------------------

Femme éternelle: coiffeuse des filles de pharaon as salamou aleykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

Ceci est un extrait du livre" Femme éternelle " de Dr Muhammad al'arifi

Cette histoire nous montre à quel point cette femme était pieuse, un modéle à suivre. Je vous conseille fortement ce livre surtout aux soeurs, il nous donne des leçons de vie à travers des exemples mash'ALLAH

Un souverain démoniaque

Voici le récit d'une femme dont l'histoire n'a pas retenu le nom: la coiffeuse des filles de Pharaon. Une femme pieuse qui vécut sous le règne de Pharaon. Elle était à son service tout comme son mari: ce dernier était un proche de Pharaon et elle était une sorte de gouvernante pour ses filles.
Ce couple se convertit à l'Islam. Lorsqu'il apprit cela, Pharaon tua le mari. Elle garda sa fonction. Elle avait cinq enfants à nourrir et elle devait donc travailler pour eux.
Un jour, alors qu'elle coiffait l'une des filles de Pharaon, le peigne lui tomba des mains et elle dit:
- Au nom d' ALLAH!
La fille qui se faisait peigner lui dit:
- ALLAH? Qui? Mon père?
Elle ne put se retenir et lui cria au visage:
- Non ! Pas ton père! ALLAH : Mon Seigneur, ton Seigneur et celui de ton père !
La fille s'étonna. Elle ne comprit pas comment l'on pouvait adorer une autre divinité que son père. Le Pharaon en fut informé. Il s'étonna lui aussi d'avoir dans son palais quelqu'un qui adorait un autre que lui.
Il lui ordonna de se soumettre à lui. Elle refusa. Il l'emprisonna et la tortura. Mais elle ne cèda pas. Il ordonna un jour de faire bouillir de l'huile dans une grande marmite, qu'il fit mettre devant elle.
Elle se dit alors qu'elle n'avait qu'une seule âme et qu'il était peut-être temps pour elle de rencontrer son Seigneur...
Pharaon était si cruel qu'il voulait pousser la perversité au summum. Il eut l'idée de faire venir ses cinq enfants. ils étaient tout ce qu'elle possédait dans cette vie. Ils étaient les pauvres orphelins pour qui elle travaillait tant!
Les enfants se suivaient les uns les autres. Ils ne savaient rien de ce qu'ils les attendait. Ils regardaient tout autour d'eux sans trop comprendre ce qui se passait. Quand ils virent leur mère, ils coururent se serrer contre elle. Elle les rassembla dans ses bras et commença à les embrasser. Elle prit ensuite le plus petit, son bébé, et lui donna le sein.
Pharaon ordonna de plonger le plus aîné dans l'huile. Les soldats le prirent. Il se débattait, criait et suppliait Pharaon.... En vain. Il fut jeté dans l'huile sous le regard de sa mère et de ses frères.
Son corps disparut dans ce bouillon puis ses os réapparurent à la surface.
Pharaon se tourna alors vers la mère et l'interrogea:
- C'est qui ton Dieu maintenant?
Elle lui répondit avec toute assurance d'une croyante:
- ALLAH ! ALLAH !
Furieux, il ordonna de faire de même avec son deuxième enfant. Les soldats l'enlevèrent des bras de sa mère et le poussèrent dans l'huile. Ses os se mélangèrent à ceux de son frère. Devant le refus de la mère de changer de religion, Pharaon ordonna de tuer le troisième, puis la quatrième enfant. Celui-ci était encore très petit et il avait affreusement peur. Il se collait contre sa mère. Les soldats durent le tirer très fort car il pleurait accroché à la jambe de sa mère qui s'efforçait de le garder encore un peu. Elle voulait encore le sentir une dernière fois. Son regard se fixa sur lui pendant qu'ils le poussaient dans ce bain d'Enfer. Ils n'avaient eu aucune pitié. Son petit corps disparut lui aussi. Elle ne pouvait le quitter du regard. Les larmes coulaient sur ses joues. Il venait de la quitter pour l'autre monde.
Pendant un moment, elle s'était laissée emporter par ses souvenirs. Elle n'avait plus dans son esprit que son image, les moments passés ensemble, les nuits passées à son chevet, ses jouets, ses premiers mots, ses habits...
Puis les soldats vinrent vers elle. Son esprit revint soudainement à la cruelle réalité.


Un bébé qui parle

Ils s'en prirent au cinquième et dernier enfant. Il n'était encore qu'un bébé. Ils l'arrachèrent du sein qu'il tétait. Il cria et se mit à pleurer. La mère ne put s'empêcher de pleurer et de le retenir encore un peu. C'est alors qu 'ALLAH le fit parler. Il dit:
- O mère! Endure cette épreuve ! C'est toi qui as raison.
On le jeta avec ses frères dans l'huile bouillante. Son corps s'était vite dissolu. Il avait encore le lait de sa mère dans la bouche, ses cheveux dans les mains et ses larmes sur les habits.
Ses fils venaient de partir les uns après les autres vers leur Seigneur. Les restes de leurs petits os flottaient encore dans l'huile. L'odeur de leur chair se faisait sentir. Ses chers enfants n'étaient plus. Elle avait le coeur meurtri. Des années de bonheur s'envolèrent d'un coup. Elle aurait pu garder ses enfants auprès d'elle, il n'aurait suffi que d'un seul mot à Pharaon...Mais elle préféra ce qui se trouve chez son Seigneur, elle savait que cela était meilleur pour elle car ses récompenses sont éternelles....
Puis ce fut son tour. On l'encercla et on la porta. juste avant qu'ils ne la jettent, elle cria à Pharaon:
- J'ai une dernière requête à faire !
- Laquelle ? Dit-il de son air méprisant.
- Faites en sorte que nos os, ceux de mes enfants et les miens, soient rassemblés avant de les enterrer.
Puis elle ferma ses yeux et suivit ses enfants dans le sentier qui mène au Seigneur.


Elle sera bénie

Quel courage ! Quelle grandeur ! Le Prophète ( salalah alayhi wa salam) nous a parlé de ce qu'Il avait vu à son sujet. En disant:
" Dans le voyage durant lequel on m'a fait traverser les cieux, un agréable parfum attira mon attention. J'ai demandé à l'ange Jilbril:
- Quel est ce parfum ?
- C'est celui de la coiffeuse des filles de Pharaon et celui de ses enfants, m'a-t-il répondu" ( rapporté par Al-Bayhaqi)
ALLAH est le plus grand ! Elle a souffert certes mais mantenant elle se repose pour l'éternité. On espère qu'elle est dans des Jardins au bord de ruisseaux et dasn un séjour de vérité auprès d' un Souverain Omnipotent. ALLAH sera bien meilleur pour elle que Pharaon n'aurait jamais pu l'être.

Le Prophète( salalah alayhi wa salam) a dit:
" Si l'une des femmes du Paradis se montrait à la terre, elle illuminerait l'espace qui existe entre le ciel et la terre et elle l'emplirait de son parfum. Son voile est certes meilleur que la vie d'ici-bas et tout ce qu'elle comporte" ( rapporté par Al-Boukhari)
Il a dit aussi:
" Celui qui entre au Paradis sera dans un tel bonheur qu'il ne sentira plus jamais aucune misère. Ses habits ne s'useront jamais. Sa jeunesse ne fanera jamais. Il y a ce que les yeux n'ont jamais vu, ce que les oreilles n'ont jamais entendu et ce que les coeurs n'ont jamais senti. Une fois au Paradis, tous les malheurs d'ici-bas seront oubliés."( rapporté pau Mouslim)

Cependant, pour y accéder, il faut d'abord prendre le dessus sur ses désirs. Le Paradis est entouré de ce qu'on déteste et l'Enfer est entouré de ce qu'on désire.
Suivre ses passions dans la nourriture, les boissons, les vêtements sont un chemin vers l'Enfer. Souffre et endure le peu de temps passé ici-bas pour te reposer éternellement au près d'ALLAH.
Aux gens du Paradis, on dira:
" Paix sur vous pour ce que vous avez enduré ! Comme est bonne votre demeure finale" (S13;V24)

Alors qu' à ceux de l' Enfer, on dira:
" Vous avez dissipé vos [biens] excellents et vous avez joui pleinement durant votre vie terrestre: on vous rétribue aujourd'hui du châtiment avilissant." (S46;V20)

Trésor dans la tombe

La coiffeuse de la fille de Pharaon est morte parce qu'elle avait voulu rester attachée à sa religion. Quant à nous, commençons par le début: attachons-nous d'abord juste à nos prières. Sais-tu, chère soeur, que c'est de la mécréance que de te rapprocher en négligeant ta prière ?
En effet, le Prophète ( salalah alayhi wa salam) avait dit:
" Le seul pacte qui nous différencie d'eux ( mécréants) est la pratique de la prière. Celui qui l'abandonne est bel et bien tombé dans la mécréance."( rapporté par Attirmidhi)

Celui qui aura délaissé sa prière s'éternisera dans les feux de l'Enfer. Il tiendra compagnie à satan, sera tenu éloigné du Paradis et sera abreuvé avec une eau bouillante.

Voici une histoire tirée de l'oeuvre de l'Imam Addahabi, "Al Kaba'ir" ( Les grands péchés)

Jadis, alors qu'un homme était en train d'enterrer sa soeur, son sac rempli d'argent tomba dasn sa tombe. Il ne s'en rendit compte qie plus tard. Il revint pour la déterrer. Au fur et à mesure qu'il creusait, il sentait que la terre devenait de plus en plus chaude, jusqu' à devenir totalement bouillante.
Forcé de s'arrêter, il remit la terre par-dessus et se précipita chez lui, les larmes aux yeux. Il demanda à sa mère:
- Dis-moi ce que ma soeur faisait de mal.
Etonnée, elle lui dit:
- Mais pourquoi me demandes-tu cela ? Que se passe-t-il ?
- J'ai trouvé sa tombe toute brûlante, lui expliqua-t-il.
- ta soeur ne respectait pas l'horaire des prières.
Elle ne les faisait qu'une fois le temps passé...Lui dit-elle en pleurant.

Si c'est le cas de celle qui ne faisait pas sa prière à temps, qu'en serait-il de celle qui ne la fait pas du tout?

Le prophéte ( salalah alayhi wa salam) raconta un jour une vision qu'il avait eue:
"Cette nuit, deux Anges sont venus et m'ont pris avec eux. Nous sommes passés devant un homme couché par terre et un autre debout devant lui qui tenait une grande pierre entre les mains. Il la fit tomber sur sa tête qui s'est écrasée sous le choc. Comme la pierre s'était éloignée en roulant par terre, il alla la rechercher pendant que la blessure de l'autre disparaissait. Puis il revint et refit la même chose. J'ai dit aux Anges: " Glorieux soit ALLAH ! Qui sont ceux-là ?" Les Anges me répondirent: " Cette homme n'appliquait rien de ce qu'il apprenait du Coran et délaissait la prière obligatoire"


" Tel fut le châtiment; et le châtiment de l'au-delà est plus grand encore, si seulement ils savaient !" (S68; V33)


Voilà une des histoires que contient ce livre, je le conseille pour celle qui le l'ont pas encore lu.
qu 'Allah compte ce travail comme une bonne action pour l'auteur. Nous prions ALLAH de nous guider vers le droit chemin.

As salamou aleykoum



Back to top

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Ven 13 Juin 2008, 10:19

Inna Allah maa essabirine
--------------------------------------------------------------------------------
Salam aleikoum fika baraka

Un homme est venu en france s est marie avec une francaise il a une fille pendant se temps la son pere est gravement malade .Il n a pas les papier ,sa femme ne veux pas venir avec lui ,il est retourne au bled pour s occupe de son pere apres la mort du pere il est reste au bled et s est marie.
Sa fille grandi dans un milieu dificille ,elle embrasse l islam est commence a cherche son pere .Elle l a trouve maitenant elle s occupe de lui comme il s est occupe de son pere.C est une histoire vraie.

Un pere a trois fils marie vivent tous ensemble ,le pere est vieux et commence a perdre la memoire ,ils ont decide de le mettre dans une maison de viellesse quand il perd sa memoire .Un jour ils ont alles a la maison des viellesses ,ils ont dit on la trouve dehors se vieux si vous avez besoin d aide voici notre tel et l adresse ,apres un bout de temps le pere s est reveille il a appele son fils pour apporte de l eau pour faire l ablution ,le responsable est venu vous etes dans une maison de viellesse il a explique que 3 hommes l on mis ici .il dit se sont mes fils ,le vieux a appele tous les responsables il leur dit je signe tous mes biens comme maison et autre pour la maison de viellesse apres il mourra , un homme est alle a la maison du vieux pour annonce la mort du pere les fils ont donne de l argent pour une bonne nouvelle.Le matin la police vient a la maison est leur dit se n est plus votre maison.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Ven 27 Juin 2008, 16:17

Salam aleikoum

La maison en bois brulee.

Une petite histoire

Un homme jete par la mer dans une ile tous seule .Il commence a cherche pour manger et faire une maison en bois ,il a termine sa maison en laissant un petit feu ,il est alle chercher a manger en revenant le soir sa maison brulee tous est parti dis l homme pourquoi mon Dieu etc.Tres fatigue il dort ,le matin il vois des hommes arrives et leur dit comment vous etes arrive ,ils repondent on a vu la fumee de loin nous sommes venu .
La maison est brulee il est sauve.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Jeu 31 Juil 2008, 19:05

Salam aleykoum wa rahmatouAllah wa barakatouh


MachaAllah une belle histoire a méditer inchaAllah....


Ibn ul-Djawzi -qu'Allah lui fasse miséricorde- dit:

"On demanda à Abou Uthmann Annissâbouri: Quelle est l'action pour laquelle tu attends le plus de récompense? Il répondit : Quand j'était jeune ma famille voulait me marier mais moi je refusais. Un jour une femme vint me dire: Ô Abou Uthmann! Je t'aime et je te demande par Allah de me prendre comme épouse. J'ai appelé son père qui était pauvre, il nous a marié et il en était heureux. Lorsqu'elle est venue vers moi, je l'ai vu borgne, boiteuse et déformée, son amour pour moi m'a empêché de sortir, et pour ne pas la blesser, je suis resté cachant mon aversion pour elle comme si j'étais assis sur des braises. J'ai passé ainsi quinze ans jusqu' à ce qu'elle meure.
La meilleure action que j'ai donc,
fait c'était de ne pas la blesser dans son coeur".
[Sayyid ul-khatir, pages: 635-636].

Ibn ul-Qayyim -qu'Allah lui fasse miséricorde- dit:

"On raconta : Un homme s'est marié avec une femme, le jour du mariage il a vu qu'elle avait la variole. Il faisait semblant d'avoir du mal aux yeux puis il a prétendu être aveugle. Après vingt ans elle est morte mais sans savoir qu'il voyait. On lui a demandé pour quelle raison il avait fait cela, il a répondu : Pour ne pas l'attrister par l'idée, je la regardais avec ce qu'elle avait. On lui a répondu : Tu as certainement devancé en cela les jeunes (c'est-à-dire: tu as devancé toute âme noble par ton attitude)"

(Madâridj us-saalikeen: 2/326).
__________________
"Ainama takounou ioudrikoumou l'maout" "Où que vous soyez la mort vous atteindra " à méditer inchaAllah...

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Sam 02 Aoû 2008, 18:47

Salam aleikoum

Une heure (une histoire très courte) ………………………….



Il s’était mis debout en bégayant….ses petites lèvres tremblées…regardait son père avec ses yeux plein d’innocence et de terreur… (Père !!) …il jeta un regard tranchant sur lui comme d’habitude : que veux-tu ?...malgré qu’il était habitué au comportement de son père, cette fois il avait peur d’être déçu…il avala la salive qui se bloquée dans sa gorge ensuite il demanda a son père d’une voix étouffée : combien on te paie l’heure au travail ? le père s’est de la question de son fils…il le regarda…garda le silence un moment, puis il répondit :********* des jours et des semaines passeraient , le petit garçon couru vers son père à sa venu du travail, après il sortit des petites pièces de monnaie de sa poche, les donna à son père, puis il dit en toute innocence : prends père ! C’est le salaire d’une heure, je l’ai économisé sur mon argent de poche. C’est pour passer une heure avec toi que nous deux, juste une heure.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Lun 04 Aoû 2008, 12:42

Salam aleikoum


Une femme dit a son mari nous rentrent tous les deux au paradis ,le mari demande pourquoi elle repond je suis belle tu a remerci Allah et tu n est pas beau j ai patiente la vie avec toi,celui qui remerci Allah et celui qui patiente entrerent au paradis.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mar 05 Aoû 2008, 00:15

Salam aleikoum baraka Allah fik

Assalam Alaykom



Traduction



Ils étaient mariés durant soixante ans… durant lesquelles ils étaient très confidents…ils trouvaient le bonheur en passant tout leur temps à discuter ou en servant l’un l’autre et il n y avait pas de secrets entre eux….mais la vielle épouse gardait une caisse sur l’étagère… elle interdisait souvent à son marie de l’ouvrir ou de lui demander sur son contenu…et comme le marie respectait les volontés de son épouse, il ne sait pas soucier de cette caisse jusqu’au jour où l’épouse tomba très malade et que le médecin affirma que ces jours étaient comptés alors le marie commença a se préparer à vivre en solitaire et commença à mettre les affaire de son épouse dans des valises pour les garder comme souvenirs a ce moment là il aperçu la caisse …alors il la prit et l’emmena au lit où sa femme mourante se couchait et dés qu’elle vit la boite sourit… elle répliqua : pas de problème tu peux l’ouvrir maintenant…l’époux ouvra la boîte et y trouva deux poupées dedans faites de laine et des aiguilles pour tricoter et sous tous ça la somme de 25 mille dollars…l’époux demanda des explications, l’épouse murmura : quand tu m’a prise comme épouse ma grand-mère me délivra le secret du mariage réussi…qui consiste à éviter les disputes et les querelles…. Elle me conseilla à chaque fois ou je me mettais en colère contre toi de garder mon sang froid et de tricoter une poupée a l’aide des aiguilles. Le mari senti alors une envie de pleurer, il dit : tu ne t’es mise en colère contre moi que deux fois le lent de notre vie de couple ? Le mari se sentait satisfait malgré que sa femme fût mourante, croyant qu’il ne l’as mise en colère que peu de fois (2 fois). Puis il demanda : et pour les 25 000 ? L’épouse répondit : c’est se que j’ai pu gagner de la vente des poupées

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Mer 06 Aoû 2008, 15:26

ASSALAMOU3ALAIKOM WARAHMATOU ALLAH WABARAKATOUH.

Cette sourate est un modèle de concision et de richesse. Un univers de sens, qui serait trop vaste pour être totalement rendu dans un livre entier, a été saisi par les mots peu nombreux de cette sourate. Cette sourate indique, de façon claire et simple, le chemin du vrai succès que doit emprunter l’homme et, d’un autre coté, le chemin de la destruction et la perte.
L’Imâm Ash-Shâfi`î affirma, d’une façon très juste, que si les gens méditaient sur cette sourate comme il se doit, elle suffirait à elle seule pour leur guidance. L’importance de cette sourate aux yeux des compagnons peut être évaluée à la lumière d’une tradition transmise par le Compagnon `Abdullah Ibn Hisn Ad-Dârimî, Abû Madinah, selon laquelle, chaque fois que deux compagnons se rencontraient, ils ne se séparaient pas avant de se réciter mutuellement sourate Al-`Asr (At-Tabarânî).


prenons comme exemple le prophète Durant sa mission, qui dura vingt trois ans, il fit preuve d'une grande patience, sans s'alarmer ni se lasser de transmettre le message qui atteignit les horizons qu'Allah a voulus.

Il a également supporté les mauvais traitements des Qoreychites : ils l'ont frappé, jeté sur son dos (lors de sa prière) l'enveloppe fœtale d'un chamelon. Ils l'ont mis en quarantaine trois ans, avec les Beni Hâchem, dans le vallon d'Abou Talib, l'ont condamné à mort et envoyé des hommes pour l'exécuter.

Mais Allah le protégea.

Tout cela ne l'a pas ébranlé, il continua sa mission et diffusa la religion au proche et à l'éloigné.

Sa patience, l'année de la peine, où mourut Khadidja, l'épouse chère et Abou Talib, le défenseur dévoué. Tout cela ne l'abattit pas ni ne l'affaiblit.

Sa patience apparut lors des batailles, telles que Badr, Ohod, le Fossé, la prise de la Mecque, Honeyn, Taef, Taboûk…

Lors de ces batailles, le Prophète ne faiblit pas, ni ne fléchit, ni perdit le moral et cela durant dix ans sans relâche.

Sa patience face au complot des juifs à Médine, et de leur attisement des arabes en coalition, pour venir au bout de lui et de sa mission..

Il supporta patiemment la faim et quitta ce monde sans avoir été rassasié de pain d'orge, deux fois en un jour.

En face de telles épreuves, il ne faiblit pas et ni sa noblesse, ni son honneur ne furent atteints.

Mais Allah a préservé le Prophète , Il l'a doté de patience, l'a réconforté, l'a protégé et fortifié pour accomplir sa mission et faire de lui un exemple pour tous les hommes. Que le salut et la bénédiction d' Allah soient sur lui.

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par abou khaled le Jeu 07 Aoû 2008, 12:39

Salam aleikoum

Une soeur a ecris:

mashallah, très belle histoire, en ce qui concerne la colère, oulala lol en 4 ans de mariage, j'ai du me mettre 1 million de fois en colère sur mon mari
o fait, c'est grave de se mettre en colère contre son mari?
C'est pas ma faute, j'arrive pas à me controler

abou khaled
Perle du forum
Perle du forum

Masculin Nombre de messages : 718
Points : 134
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inna Allah maa essabirine

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum