Ramadan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ramadan

Message par Abu Soufiane le Ven 29 Aoû 2008, 15:59

salam alaykom wa rahmatulah


ibn Hibban a dit : " Le signe qui marquera les croyants le Jour du Jugement est la brillance (de leurs visages) en raison de leurs ablutions (wudhu) dans ce monde, qui les distinguera du reste des nations. Et leur marque le Jour du Jugement en raison de leur jeûne sera une haleine agréable, plus agréable à Allah que l’odeur du musc. Ceci afin que l'on puisse les reconnaître pour cet acte. Nous demandons à Allah de nous accorder la bénédiction ce jour. " [7]


Et parmi les mérites de Ramadan est qu'Allah a distingué ceux qui jeûnent par une porte spécifique parmi les portes du Paradis. Personne d’autre qu’eux n'entrera par cette porte. Sahl Ibn Sa'ad (radiallahu ‘anhu) a rapporté que le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : " En vérité, il y a une porte dans le Paradis, qui est Ar-Rayan. Le Jour du Jugement, ceux qui jeûnaient entreront par là, personne d'autre qu'eux n’entrera par celle-ci. Et quand ils seront entrés, elle se fermera, et personne n'entrera par elle (après eux). " [8]


Et dans une narration : " Et quiconque y entre aura à boire. Et quiconque boira ne se sentira plus jamais la soif. " [9]


Cependant, ces mérites ne sont atteints que par celui qui jeûne avec sincérité en s'abstenant de nourriture, de boisson, de relations sexuelles, d’écouter ce qui est illicite, de regarder vers l'interdit et de gagner ce qui est illégal. Ainsi, ils doivent jeûner et s'abstenir des actes coupables. La langue doit jeûner et s'abstenir de la médisance et du faux serment. Ceci est le jeûne légiféré, dont le résultat sera la grande récompense. Et s’il n'est pas ainsi, le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : " Quiconque n'abandonne pas le mensonge et le fait d’agir sur cela, alors Allah n'a aucun besoin qu’il abandonne sa nourriture et boisson. " [10]


Et Abû Huraira (radiallahu ‘anhu) a rapporté que le messager d'Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit : " Il se peut que le jeûneur n’est de son jeûne que la faim et la soif. Et il se peut que celui qui prie la nuit n’est que la fatigue et le sommeil. " [11]



Notes de bas de page :


[7] Voir Sahih Ibn Hibban (8/211)

[8] Al-Bukhari (4/111) et Muslim (1152)

[9] Cet ajout au hadith est trouvé dans le Sahih d'Ibn Khuzaima (n°1903)

[10] Al-Bukhari (10/473)

[11] Rapporté par Ahmad, Ibn Hibban et d'autres avec une chaîne de transmission authentique.



Article tiré du site allahuakbaar.net

Source : Ahadith As-Siyam : Ahkam wa Adab (pg. 27-29)
avatar
Abu Soufiane
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 302
Points : 3
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/10/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum