Cours N°6: La Fraternité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cours N°6: La Fraternité

Message par Iman Dine le Jeu 25 Sep 2008, 07:40

Salam aleikoum
Basmala



La Fraternité
(samedi 20 Septembre 2008)

Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 31
Localisation : Paris
Points : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours N°6: La Fraternité

Message par Iman Dine le Jeu 25 Sep 2008, 07:41

Salam aleikoum

Résumé de notre soeur Houriyat machallah !

Rappel, flash spécial sur les 10 dernier jours de Ramadan :

Hier soir nous sommes entré dans les 10 derniers jours de ramadan, qui sont très méritoires, ils faut durant cette période redoubler d’effort incha Allah, parmis ses 10 jours la nuit de lkadr qui est parmi 5 jours, donc soit le 21, le 23, le 25, le 27( date retenu par certain savant) ou le 29.

Pour monter l'importance de cette nuit on peut se référer au hadith ou le Prophète ^alayhi sallat wa sallem "Celui qui a veillé à prier la nuit du "Qadr" (de la valeur) par foi et par unique désir de la récompense de Dieu, Dieu lui pardonne tous ses péchés passés".





La Fraternité:




- Les rappels ont été donnés selon un ordre bien précis, par ordre d’importance. Ainsi chaque musulman doit renforcer sa relation avec Dieu, par la parole « la ilaha illa Allah » (rappel n°1), doit renforcer sa relation avec Muhammed rassouloul-Lah (Rappel n°2), être assidu dans l’accomplissement de la salat (rappel n°3), renforcer ses connaissances en matière de science afin d’aider notre communauté (rappel n°4) et enfin ne pas négliger l’invocation qui est l’apaisement du cœur (rappel n°5).

Grâce à Allah ta^ala, nous avons fait un 6ème rappel, qui portait sur l’amour entre les musulmans, c’est là, la continuité de ce que nous devons avoir comme comportement, s’aimer par recherche de l’agrément de Allah, uniquement.



- Aimer ses frères et sœurs en Islam, c’est tout d’abord ne pas les médire, ne pas les calomnier, ne pas répandre leur vie privée, ce qui est source de multiple péché et de discorde et c'est ce qui a perdu les peuples d'avant.

Selon un hadith, le Prophète sâlla l-Lahou ^alayhi wa sallem a dit "Savez-vous ce qu'est la médisance ?" Les gens présents ont répondu : Dieu et son Envoyé sont plus savants. Le Prophète leur dit : "c'est de parler de ton frère en des termes qui lui déplaisent." Quelqu'un dit : "Et si ce que l'on dit est vrai ?". Le Prophète lui répondit : "Si ce que tu as dit est vrai, alors tu as médit de lui. Et si ça n'est pas vrai, tu l'as calomnié".


Selon un autre hadith Le Prophète sâlla l-Lahou^alayhi wa sallem a dit "Le vrai musulman est celui dont les fidèles n'ont à redouter ni sa main, ni sa langue." (Boukhari et Moslim)

Ainsi que l’on dise une chose mauvaise malgré qu’elle soit vrai sur un musulman n’excuse pas le fait de la dire, car dès lors que ça déplait à la personne, c’est à dire que si elle aurait été présente, ces paroles l’auraient blessé, lui auraient déplu. Et médire, va du simple faite de dire, untel est petit, untel est maigre… etc

Qui aimerait raconter ses erreurs et ses défauts en publics ? Pas grand monde, on veut plutôt les cacher, les effacer, alors pourquoi aller répandre ceux des autres?

La médisance est un vrai problème, qu’il faut s’efforcer de combattre, en s’en éloignant le plus possible , en commençant par exemple à ne pas regarder les émissions de télés réalités basées sur la vie privée des gens, gorgé de médisances.
Regarder ce genre de programme n’est pas du tout bon pour le cœur, les regarder est non seulement une perte de temps considérable mais aussi une source de péchés et de perversion qui va nous donner l’envie et l’habitude de vouloir se mêler de ce qui ne nous regarde pas, s’immiscer dans la vie privée des gens, développer quelque chose de mauvais dans nos cœurs, l’envie de savoir et de raconter les histoires des gens: le commérage.
Les non musulmans appellent ça le voyeurisme, ils trouvent ça normal a t elle point d’en faire des émissions pour se divertir et en gagner de l’argent, on ne doit pas les copier, on doit s’éloigner de ce genre de chose qui ne peut qu’être néfaste à notre cœur.



- Aimer ses frères et sœurs en Islam, c’est également, faire preuve d’un comportement exemplaire et irréprochable, de réagir intelligemment lors de mésentente et ne pas se laisser aller par son nafs.


Lorsqu’une discussion tourne à la mésentente, il ne faut jamais, jamais oublier que les Anges, notent tout, absolument tout, et il faut aussi avoir en tête que c’est une épreuve, que Allah nous envoie pour tester notre réaction, est ce que nous allons céder à l’interdit ? C’est à dire la colère, la haine, l'orgeuil "moi je moi je" ce qui a entrainé l'exclusion de sheytan du Paradis, ou au contraire, se maîtriser, faire preuve de adab, de bon comportement et de modestie.

Lors de pareils cas, il faut donner raison à son frère en Islam, et ce même s’il a tord, s’excuser, c’est important même si c’était à lui de s’excuser car celui qui demande pardon en premier est très récompensé et agréé par Allah. Il faut également faire hijra, ne pas partir à l’autre bout du monde mais juste changer d’endroit, aller à la pièce à coté par exemple, aller un peu plus loin, afin que les esprits se calment, que les cœurs s’appaisent. Et le fait de délaisser la polémique conduit à la droiture.

Adopter cette réaction est une lourde tâche pour le nafs qui nous poussera toujours à faire le contraire, mais une lourde tâche qui entraînera un grand nombre de hassanat et par-dessus tout l’agrément de Allah ta^ala, ce qui est le plus important et qui doit être notre première motivation incha Allah.




- Aimer ses frères et sœurs en Islam, c’est aussi vouloir pour lui ce que l’on veut pour nous, c’est à dire : Le meilleur.

Le Prophète sallâ Lahou ^alayhi wa sallem a dit «aucun de vous ne devient véritablement croyant s'il ne désire pour son frère ce qu'il dérise pour lui même».

Prenons un exemple. On vient de s’acheter une nouvelle veste, super jolie, et pour se débarrasser de l’ancienne, faire un peu de place dans notre armoire, on donne l’ancienne veste qui est complètement usée fisabiliLah à son frère, sa sœur.

C’est un comportement qui n’est pas en accord avec la parole du Prophète, car nous aurons voulu pour nous le meilleur, et pour notre frère ce qu’il y a de moins bien, ce qui est usé. Si vraiment nous avons pris le dessus sur nos passions et que nous aurions suivi à la lettre les enseignements de Rasouloul-Lah, nous aurions donné à notre frère la belle veste, et nous aurions gardé celle qui est usée.

C’est ainsi que notre cœur doit être et ce par recherche de l’agrément de Dieu.




- Les paroles lorsqu’elles ne sont pas dites sont prisonnières, nous avons le dessus sur elles, mais une fois les avoir dites, c’est nous qui devenons prisonnier d’elles c'est pour cela qu'il ne faut se presser lorsque l’on parle, mais peser chaque mot que l’on veut dire, car certes proférer des paroles est très simple mais les conséquences qu'elles entraînent sont bien loin d’être légères.

Il ne faut également oublier que les Anges notes tout absolument tout ce que nous disons, ce qui signifie que forcément ces paroles nous les retrouverons un jour et nous devrons les justifier.

La parole est source de péchés, que l'on oublit parfois, tellement aveuglé par nos passions, notre détermination à avoir raison.



- Le musulman pour marcher droit doit avoir d’un coté de la science, et de l’autre de la spiritualité, les deux en même quantité car aucun n’est plus important que l’autre, c’est comme une balance, qu’il faut équilibrer.
Dans l’apprentissage, il faut y aller par étape, doucement, petit à petit car la précipitation n’est jamais profitable, combien sont parti en flèche dans le dine et on foncé droit dans le mur, sont devenu même pire qu’avant, que Dieu nous en préserve, amin.

D’autre part, il ne faut se fier au apparence, car elles sont parfois ( ça ne veut pas dire que tous ceux qui portent une barbe ou un jilbab le sont) trompeuses. Il se peut que certain porte une tenue islamique masha Allah mais qu’à l’intérieur le cœur est noir. Ces personnes n’hésiteront pas à abuser de la crédulité et de la naïveté des gens afin de les dépouiller de leur bien et de les endoctriner. Leurs paroles sont dénués de sagesse, vous n’entendriez que des attaques sur ceux qui ne pensent pas comme eux, des paroles à bases de "untel fait bid^a" "untel est kafir" "untel est égaré " untel a dit du koufr"….

Ce qui est pire est le fait que ces personnes qui hier étaient habillées autrement, de tenues de tous les jours, se mettent d’un coup à se prendre pour des illuminées tellement certain d’aller au paradis qu’ils se mettent à takfiriser un peu tout le monde. Comment peuvent-ils être aussi sur d’eux, alors que les 2 plus grandes figures de l’islam Abou bakr et Omar ibn al khatab radi Allahou 3anhoum, à qui Allah a promis le paradis, n’ont cessé de s’inquiéter de leurs actes, soubhan Allah.

Un jour le Prophète sallâ l-Lahou ^alayhi wa sallem, a donné à un compagnon une liste, ou était inscrit tous les noms des hypocrites, ainsi si cet homme n’allait pas à l’enterrement de quelqu’un c’est que cette personne était l’un des hypocrites.
Omar ibn al khatab tellement inquiet de son sort, tellement qu'il avait peur d'être parmi les infidèles, alla demander à cet homme si son nom était parmi cette liste, alors que Allah lui a promis le paradis, Allahou akbar ! Et aujourd’hui certain parle avec tellement d’assurance lorsqu’il s’agit de traiter les gens de mécréants qu’on croirait qu’il aurait reçu une "lettre recommandée" leur assurant leur place au paradis, que Allah nous donne plus d'humilité et de modestie, amin.



- Un autre point non négligeable, les abréviations, lorsqu’on parle de Allah. Pourquoi abréger le nom de Allah, pourquoi ne pas donner le salam entièrement, alors que lorsqu’on on est à un entretien on se fait tout beau, on est près à recommencer la lettre de motivation plus de 20 fois s’il le faut soubhan Allah, pour qu’il n’y ait ni rature ni faute, tout ça pour une créature d’ici bas, l’employeur, et quand c’est pour Allah, plus tellement de determination........... Ce n'est pas acceptable, et on doit y remédier car il y a un seuil à ne pas dépasser, que nous n’avons pas le droit de dépasser et là le seuil est limite dépassé.



Donner le salam à ses frères et soeurs est une chose très importante qu’il ne faut négliger car l’Homme le plus digne de l’amour de Allah est celui qui donne le salam le premier.




Deux Dou^a de protection :


- "a^oudoubil-Lâh bi kalimatil-Lâhi tamati mine sharri ma khalaq" (à réciter 3*après soubh et 3*après maghreb)

"je demande protection par la parole totale d'Allah du mal de tout ce quil a crée"


- "Bismi-Llahi lladhi la yadourrou ma^a ismihi chay'ann fil 'ardHi wa la fi sama'i wa houwa s-sami^ou l-^alim"

"j'implore la protection par le nom de Allah , Celui avec le nom de qui nul ne peut nuire, ni de la terre ni du ciel et Il est Celui qui entend et Qui est omniscient"



Rappel suivant : la sincérité (qui a eu lieu aujourd'hui dimanche 20 à 14h30)



Prochain rappel: La prêche de l'Islam
(samedi 27 septembre 14h30 )
Soyez à l'heure incha Allah!

Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 31
Localisation : Paris
Points : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours N°6: La Fraternité

Message par Iman Dine le Jeu 25 Sep 2008, 07:41

Salam aleikoum

Source:

-www.islamoncoeur.xooit.com

Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 31
Localisation : Paris
Points : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cours N°6: La Fraternité

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum