Ne soyez pas jaloux les uns des autres ...(hadith)

 :: Science :: Science :: Hadith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ne soyez pas jaloux les uns des autres ...(hadith)

Message par Iman Dine le Dim 02 Nov 2008, 19:08

Salam aleikoum
Basmala



D’après Abou barza radiAllahou 3anhou, le Prophète Mohammed a dit « Ne soyez pas jaloux les uns des autres, ne vous haïssez pas, ne vous accusez pas de débauche et ne tournez pas le dos les uns aux autres, ne médisez pas les uns des autres et soyez des serviteurs de Dieu et des frères entre vous » (hadith rapporté par al Boukhari, Abou Dawoud, al imam Ahmad et Malik)



Explication (charh al hadith) :


- « Ne soyez pas jaloux les uns des autres » signifie que l’on ne doit pas se jalouser pour les qualités ou les biens qu’une personne possèderait.

En effet, le Prophète dit dans lhajj al wada3, le serment d’adieu, que les biens et l’honneur du musulman sont sacré, or jalouser son frère ou sa sœur pour ses qualités, ses biens, revient à porter atteinte à sa dignité, à son honneur aussi bien dans sa personne que dans ses biens, sa famille.

Cependant, une seule manière de jalouser est permise et ce sur 2 catégories de personnes. Sur une personne qui possède de la science en matière de religion, qui la dispense, qui l’enseigne, qui donne des informations fiables et recevables. Et une personne qui possède de la richesse, des biens et qui en fait sadaka fisabiliLah. Il est permis de jalouser ces 2 catégories de personne, mais pas de n’importe quelle manière, uniquement dans le bien avec une intention qui est pure, saine et dans le but de devenir et de faire comme elle et non pas jalouser juste pour jalouser et rester les bras croisés à ne rien faire.

Et ceci n’entre donc pas dans le hadith que l’on a cité plus haut « ne soyez pas jaloux les uns les autres et ne vous haïssez pas » et n’entre pas non plus dans la parole de Allah qui dit et qui confirme la parole du Prophète qui nous enseigne à ne pas nous haïr :«[…] wala tajassasou wala yaghtab ba^doukoum ba^dan […] » (s49v12)




- « et ne vous accusez pas de débauche et ne vous tournez pas le dos les uns des autres »

Ce passage rejoint encore une fois la parole de Allah « […]wala tajassasou wala yaghtab ba^doukoum ba^dan […]» (s49v12) qui veut dire (dans ce sens) Et ne vous lancer pas mutuellement des sobriquets, ne vous accusez pas avec des petits mots.


Et le fait de tourner le dos à son frère c’est manger sa chaire, toujours dans le même verset Allah dit "[…]ayouhibbou ahadoukoum an ya/koula lahma akhihi maytan fakarihtoumouhou waittaqou allaha inna allaha tawwaboun rahimoun [...] " qui veut dire « Est-ce que parmi vous il y a quelqu’un qui aimerait manger la chaire de son frère ? certes vous détesteriez ça, c’est une chose que vous n’approuverez pas »


Et nous n’avons pas autorisation en Islam de médire sur son frère ou sur sa sœur, de médire les uns les autres.

Le Prophète Mohammed donne une explication et une définition très claire de la médisance et en tant que musulman on doit se référer à la définition qui sort de la bouche du Prophète et non celle que l’on pourrait trouver dans le dictionnaire, on doit s’en tenir à ce qu'il nous a enseigné car Allah dans le Coran nous dit : "[...] wama atakoumou alrrasoulou fakhoudhouhou wama nahakoum ^anhou faintahou[...] (s59v7) Ce que le Prophète a apporté (c’est à dire en matière d’enseignement, tradition, fait, geste, acte, tout ce qui relève de la présence même de la vie du Prophète) on doit le prendre à bras le corps et tout ce contre quoi il nous a mi en garde de faire nous devons nous en tenir fermement éloigné .

Le Prophète s’est dirigé vers les gens et leur dit « savez vous ce qu'est la médisance ? » Les souhaba radiAllahou 3anhoum, des gens très bien élevés, qui comprennent et qui savent que en dehors d’Allah et du Prophète Mohammed en matière de religion, il n’y a pas d’autre roi, ils dirent « Allah wa rasoulouhou a^alam (Dieu et son Prophète savent mieux)» Le Prophète répondit donc « la médisance c’est de parler de ton frère avec des termes qui ne lui plaisent pas, qui ne lui feraient pas plaisir s’il les avait entendu »
Alors un homme se leva et dit « Ya rasoul Lah, et si ce que l’on dit de lui est vrai ? » Le Prophète répondit « si ce que tu dis de ton frère est vrai mais en utilisant des termes qui ne lui plaisent pas alors c’est de la médisance, tandis ce que si tu as utilisé des termes non seulement lesquels ne lui plaisent pas mais en plus ne sont pas vrais alors c’est de la calomnie »


Et si on rajoute à cela que si en plus de parler sur son frère ce que l’on dit est faux, ça veut dire qu’en plus de la médisence la personne a rajouté le mensonge, ce qui fait double péché. Et il ne suffit pas de dire "moi je l'ai entendu d'untel qui m'a dit, qu'il avait dit...etc" On se doit de garder sa langue et de ne pas parler sur ses semblables.




- « Soyez des serviteurs de Dieu et des frères entre vous » dans cette dernière partie du hadith, le Prophète dit cela dans l’utilisation qui est faite de notre langue à savoir pour faire dikr Allah.

Allah dans le coran dit " [...] ala bidhikri allahi tatma-innou alqouloubou" (s13v28) " C’est avec le souvenir de Dieu que les cœurs s’apaisent "

Le souvenir aussi bien par le cœur, la pensée, à l’intérieur de soi même mais aussi par l’utilisation de la langue et c’est avec ça que le cœur va s’apaiser c’est avec ça que le cœur de notre frère ou notre sœur à côté de nous va s’apaiser et va s’apaiser chez chacun d’entre nous et qui nous permettra de bien cohabiter ensemble.

Quant au fait d’être frère entre nous renvoit à un verset du coran très connu dans lequel Allah dit :
" innama almou/minouna ikhwatoun fa-aslihou bayna akhawaykoum […] " (s49v10) « Les musulmans ne son rien d’autre que des frères entre eux » C’est à dire qu’il on le plus haut degré de rapport les uns avec les autres, nous sommes des frères et des sœurs entre musulmans.

C’est donc comme cela que l’on doit se comporter les uns envers les autres, même si l’on est un peu déçu d’un frère ou d’une sœur on doit tenir sa langue, car il va falloir un jour passer dans la tombe et devoir répondre de nos actes à Allah. Répondre de ce que l’on a fait, comme de ce que l’on a pas fait, ce que l’on a dit comme ce que l’on a pas dit, ce qu’on aurait du dire et sur ce qu’on aurait pas du dire, on voit donc que même tenir sa langue ne suffit pas parfois.

La fraternité ajoute du bien et de la pureté au cœur alors que la méchanceté, la médiocrité le fait de retenir du mal après son frère, sa sœur et bien cela rend le cœur sombre, obscur et ténébreux. Même si la personne nous a fait beaucoup de mal, on doit lui pardonner pour Allah et le véritable pardonneur c'est Allah. Certes ce n’est pas facile quand on vit certaine épreuve quand on se fait traiter moins qu’un être humain, un animal mais il n’empêche que la récompense provient d’Allah.

Et celui qui a le cœur rempli du pardon pour les êtres humains, Allah sera plus enclin a lui pardonner ses péchés, ses fautes. Le Prophète dit « man la yarham la yarham » c'est à dire, quiconque ne fait pas acte de miséricorde dans ce monde, envers les humains, les animaux, envers toute la création d’Allah alors qu’il ne s’attende absolument à aucune miséricorde de la part de Dieu le jour du jugement, celui qui pardonne c’est Allah et celui qui est le plus en droit qu’on vienne lui demander pardon c’est Allah. Avec tout ce qu’on peut faire comme péchés, désobéissance, mauvais comportement devant Dieu, c’est Lui le premier à qui on doit demander pardon et malgré sa Allah pardonne et on se rappelle du hadith évoqué lors du rappel précédent, sur les 3 phrases inscrites au paradis, une d'entre elles est « une communauté qui fait des péchés mais qui possède un Seigneur qui pardonne »


Comment peut on se priver d’un Paradis de la largeur des cieux et de la terre pour une petite épreuve qui nous serait arrivé, il ne faut pas que le cœur soit malsain, rempli de haine, mais apprendre à pardonner passer au-delà des épreuves qui peuvent nous arriver, qui parfois sont vraiment toute petite, on ne doit pas tomber aussi bas, ce n’est pas bon pour notre cœur, ça ne nous rendrait pas service. Si le matin on se réveille constamment en pensant à nos soucis, c’est que le cœur n’a pas prit la bonne direction car on doit se réveiller avec dikr Allah. Et si on compare notre vie avec ce que nos sœurs vivent en Irak, en Afghanistan ou en Palestinne, qui subissent des atrocités au quotidien, nous à coté c'est rien, voir ridicule. C’est pour cela qu’il faut se remettre en question, faire un travail sur soi même.


Dans un récit que l’on trouve dans hayat sahaba, il est dit qu’un jour il y avait une jama3a qui faisait da3wa illa Lah, ils s'agissaient des enfants des compagnons, ils avaient conquis une ville en Turquie et il devait partir à l’étape, la ville suivante. Il y avait avec eux un sheikh, une personne très âgée, très malade et qui sentait qu’elle allait mourir. Le sheikh dit au groupe " si je meurs vous m’emmener avec vous jusqu’à la prochaine ville "
Une personne du groupe essaya de le convaincre mais en vain, le sheikh refusa en insistant jusqu’à ce que les gens du groupe lui demandèrent des explications, pourquoi vouloir qu’il soit enterré à la prochaine ville s’il mourrait. Tellement que prêcher l’islam comptait pour ce sheikh il répondit « c’est pour que Allah voit de mon vivant que je prêchai l’Islam et que même mort je continu de prêcher l’Islam »

Et là on voit bien l’importance du prêche, apprendre la religion sur des bases saines, une compréhension bonne, sincère, pure avec le cœur bien serein et rempli de bonne chose.


Combien de fois on a voulu savoir répondre mais sans avoir d’argument, de preuve et préférer donc se taire et à chaque fois ça se répète, toute la vie on la passe à se taire jusqu’à ce que l’ange de la mort vienne retirer notre âme et là… « ah si j’avais su, si j’avais pu » Bien que ce soit Allah qui guide, sans connaissance on ne peut rien faire.

Dieu dit dans le coran à propos des Prophètes et à propos de ceux qui ont l’obligation de prêcher donc tout musulman « ô Prophète de Dieu, transmet ce qui t’a été révélé de la part de ton Seigneur parce que si tu ne le fais pas alors tu n'auras pas accompli la mission pour laquelle nous t’avons envoyé » et ceci est valable pour nous également car Allah dit dans le coran « vous êtes la meilleure communauté qui sort auprès des gens, vous ordonnez le bien et vous interdisez la mal »








Source:
- www.islamoncoeur.xooit.com

Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 31
Localisation : Paris
Points : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Science :: Science :: Hadith

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum