Said Ibn Amar

 :: Science :: Science :: Hadith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Said Ibn Amar

Message par Iman Dine le Jeu 06 Nov 2008, 15:29

Salam aleikoum
Basmala


Par ailleurs, on disait à l'époque que Hims était la "seconde Koufa",
en raison de l'insubordination de ses habitants. En dépit de cette réputation, Dieu les guida à aimer son serviteur Said Ibn. Amar (Radia Lahu 3anhu) et à lui obéir.

"Les habitants de Syrie t'aiment, lui dit une fois Omar (Radia Lahu 3anhu).
- C'est parce que je les aide et je les console, répliqua Said."

Toutefois, Said Ibn Amar (Radia Lahu 3anhu) ne pouvait être complètement à l'abri des critiques.
Un jour, lors d'une visite à Hims, l'Emir des croyants Omar (Radia Lahu 3anhu) interrogea les habitants dans un grand rassemblement:

"Que dites-vous de Said?"
Un groupe d'entre eux se plaignirent de lui. C'était une plainte à féliciter car elle avait mis à jour un aspect formidable de la personnalité du compagnon. Ils avaient dit: "Il ne sort à nous qu'après que le jour se lève bien;
il ne répond à personne durant la nuit; dans chaque mois il a deux jours durant lesquels il ne sort pas à nous et il ne se fait pas voir;
il s'évanouit de temps à autre et cela nous contrarie."

Omar (Radia Lahu 3anhu) ayant espéré une réponse, Said (Radi Lahu 3anhu) avait dit:
"Par Dieu, je n'aime pas citer les raisons, mais puisque vous insistez... Concernant la première critique, eh bien! je n'ai pas de servante pour ma femme. Alors, je pétris la pâte et je la laisse fermenter puis je fais cuir le pain. Ensuite, je fais mes ablutions pour la prière du dhuhr et je sors à eux. Pour la deuxième critique, eh bien! Le jour, je le consacre pour eux et la nuit, je la consacre pour mon Seigneur. Quant à la troisième critique, eh bien! je n'ai pas de servante, pour laver mon habit et je n'ai pas d'autre habit à mettre. Alors, je lave mon habit et j'attends jusqu'à ce qu'il sèche, puis je sors à eux. Pour la dernière critique, eh bien! cela est en relation avec la mort de Khoubayb al-Ansary, à la Mecque. Les Qouraychites l'avaient atrocement torturé.


Ils lui disaient: "Aimes-tu que Mohammad soit à ta place pendant que toi, tu es chez toi sain et sauf?"
Mais lui leur répondait:
"Par Dieu, je n'aime pas être chez moi entre femme et mes enfants, avec tout le bien-être du monde, alors que le Messager de Dieu est atteint par une petite épine." Quand je me rappelle de cette scène-là que j'avais vue en tant que polythéiste et que je me rappelle que j'avais pas aidé Khoubayb, mon corps se met à trembler par crainte du châtiment de Dieu puis je m'évanouis."

Pendant que Said (Radi LAhu 3anhu) répondait les larmes aux yeux, Omar (RadiaLahu 3anhu) ouangeait Dieu dans son for intérieur.
Mais, à la dernière réponse, il louangea Dieu à voix haute et embrassa Said sur le front, exprimant ainsi sa joie et sa satisfaction devant les habitants de Hims.






Source:
-Des hommes autour du Prophère (Sallalaho 3alayhi wa salam) Khalid Mohammad Khalid
-Traduction Abdou Harkat Mohamad Ali Baydoun Publications Dar Al-Kotob Al-Ilmiyah Beyrouth - Liban P63


-Les Compagnons du Prophète(Sallalaho 3alayhi wa salam) Tome1:Les Premiers hommes de l'Islam Messaoud Abou Oussama Tawhid P.301-302

Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 31
Localisation : Paris
Points : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: Science :: Science :: Hadith

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum