Mise en garde de certaines oeuvres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mise en garde de certaines oeuvres.

Message par Musulmane le Mar 26 Mai 2009, 16:00


Salam aleikoum



Attention à la mention "authentifié par Albani", en réalité, des hadiths ont été supprimés purement et simplement, généralement parce que les hadiths ne correspondaient pas aux enseignements de la secte wahabi.
Le fait de dire que les hadiths étaient interrompu dans la chaîne de transmission n'est en réalité qu'un prétexte pour
cacher leurs objectifs





Musulmane
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 164
Points : 244
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde de certaines oeuvres.

Message par Musulmane le Mar 26 Mai 2009, 16:01

Je cite un extrait de cet ouvrage :

"La sortie des femmes vers les marchés avec des vêtements qui attirent le regard, et sans être accompagné d'un parent"

(Source: comment acquérir les faveurs de ton mari, écrit par Ibrahim Ibn Salih Al Mahmud, page n°14)



Dans cet ouvrage on apprend selon la obédience wahabi, que la femme n'a pas le droit d'aller au marché seul...

Comme si la femme était un éternel objet sans conscience, destiné à être docile et à être surveillé constamment.

Je rassure nos frères et sœurs, mais aussi les lecteurs qui ne sont pas Musulmans, ceci n'a ni lien ni aucun rapport avec notre religion, qui est l'Islam.







Musulmane
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 164
Points : 244
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde de certaines oeuvres.

Message par Musulmane le Mar 26 Mai 2009, 16:02


Salam aleikoum


Ces livres se basent sur la division du tawhid en 3, qui a été innové par Ibn Taymiya que Dieu lui pardonne.



-Cheikh al Hakami: La Croyance du Musulman 200 questions/réponses

-Le dogme du monothéisme de Shaykh Salih Al Fawzan

-Cheikh al 'Outhaymine Explication des trois fondements

Musulmane
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 164
Points : 244
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde de certaines oeuvres.

Message par Musulmane le Mar 26 Mai 2009, 16:03


Salam aleikoum


Le Prophète insulte Abou Bakr et son clan (selon les livres wahabites)


La secte salafi dit que le Prophète injurie Abou bakr et sa famille lorsqu'il s'agit de défendre un savant wahabi, ils sont les 1ers à défendre et à sauter à la gorge de quiconque oserait s'intercaler entre eux et leurs maitres.
Mais lorsqu'il s'agit du Prophète, là ça devient tout autre chose.

Dans cette ouvrage, page 134, preuve et scan à l'appui, afin, que comme à notre habitude, nous soyons bien transparents et afin qu'ils ne puissent pas nier, vous allez lire par vous-même que, selon eux, le Prophète aurait injurié Abou Bakr et toute sa famille...

Le Prophète aurait même mis dans le même sac, le meilleur des compagnons et les idôles.












Page 134:
Dans le récit sur la conversion à l'Islam d'Abu Bakr, Abu Bakr rencontra le Messager d'Allah et lui dit:
"Est-ce vrai ce que les Qoraych racontent O Muhammad ? Que tu as abandonné nos divinités, que tu nous as injurié et que tu as renié nos ancêtre ? Le Messager d'Allah dit: "Bien sûr. Je suis l'envoyé et le Prophète d'Allah, Il m'a envoyé pour transmettre son message. [..]

Alors dans ce "hadith" (si on peut vraiment attribuer ces propos au Prophète astaghfirouAllah). Il y a plusieurs points importants à soulever:

1. Le Prophète selon eux (les wahabis) serait un idôlatre. Puisque Abou Bakr aurait dit au Prophète "Est-ce vrai que tu as abandonné nos divinités" ?Effectivement, on ne peut pas abandonner ce que l'on ne possède pas, on peut donc facilement en conclure, que toujours selon al wahabiya, le Prophète avait des divinités.


2. Le Prophète est vulgaire, et il est injurieux. C'est une fois de plus écrit de leur part noir sur blanc. On ne l'invente pas.

3. Le Prophète aurait donc répondu "oui je l'ai injurié et toi avec" (Abou Bakr et son clan).Alors on pourrait accuser le livre d'une très mauvaise traduction... Le problème c'est que avec la mouvance wahabite, il y a des fautes et des erreurs de partout.


D'ailleurs, ce n'est pas la 1ère fois qu'ils dénigrent le Prophète:

Il en est de même contre les compagnons, les savants...Le Musulman et la Musulmane qui craint Dieu se met à l'abri des risques et dénonce ce genre d'agissements.

Mettez en garde contre ce livre, que Dieu vous préserve amine.


Jusqu'à où sont-ils capable d'aller dans leurs errements ?

Salam alaykoum wa rahma Allah wa barakatuh


http://salafi.xooit.fr/t20-Le-Prophete-insulte-Abou-Bakr-et-son-clan-selon-les-livres-wahabites.htm

Musulmane
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 164
Points : 244
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde de certaines oeuvres.

Message par Musulmane le Mar 26 Mai 2009, 16:04


Salam aleikoum


Al Kitâb Ut Tawhîd de Muhammad Ibn 'Abd Al Wahhab


Ce livre fut écrit par le fondateur de la secte anthropomorphiste des salafistes wahhabites et est trufé d'erreurs, de mécréance, d'association et d'hérésies en tout genre.

Ce livre qui n'a jamais connu une once de popularité et s'est vu en quelques décénies devenir un livre de référence en matière de Tawhîd suite aux financements saoudiens et à la propagande acharné des
disciples de la secte wahhabite.


Aujourd'hui ce livre est même vendu dans la quasi totalité des librairies et des sites internet par des vendeurs peu scrupuleux et préférant le chiffre d'affaire à la préservation de la Vérité et de la Sunnah, ou encore par des libraires ignorant totalement la science du tawhîd.

Nous nous devons donc de prévenir chaque Musulman et chaque Musulmane que ce livre très populaire est un ouvrage de très mauvaise qualité et contredit sur de trop nombreux points la croyance des écoles de Tawhîd Ash'arite Maturidite et Hanbalite qui représentent l'eau sortit du puit de la science, représenté par les Savants du Salaf (RAA).

Voici pour illustration d'une partie de nos propos la critique du soit disant Kitab ut tawhîd de la part du grand Shaykh Al Hajj Jibril Ibn Fuad Al Haddad :


Note:
les numéros entre crochets font référence aux numéros des chapitres du kitab at tawhid et ceux entre parenthèse en gras aux notes de bas de page.



Le livre de Muhammad ibn 'Abd al-Wahhâb "inéléguant… contenant l'acceptable et l'inacceptable"
-selon l'élève d'al-Shawkani Siddîq Hasan Khân al-Qinnawjî (1) -, le Kitab at Tawhîd a été promu, de par le pouvoir de la libre distribution et du "dumping" sur le marché du livre, au rang de classique alors qu'il est en fait truffé de citations étranges et d'erreurs doctrinales telles que celles-ci :





  • Qualifier les 'Ash'arîtes de "négateurs des Attributs Divins" (mu'attila) [chapitres 2 et 16]




  • Déclarer que le shirk mineur est une partie intégrante du shirk majeur [7]



  • Mépriser la compréhension du tawhid de "l'élite des gens d'aujourd'hui" [15]




  • Déclarer que Abu Jahl connaît lâ ilaha illa Allah mieux que les 'Ulama Musulmans [18]




  • Attribuer le début du shirk aux actes des gens de science et de religion, à cause de leur amour pour les saints (les véridiques). [19]




  • Interpréter à tort le hadith "Ne faites pas de ma tombe une idole" comme signifiant: « ne priez même pas à proximité » alors que le sens accepté est : ne priez pas dans sa direction ni dessus.* [20]
    *L'auteur se permet même d'ajouter : « les compagnons n'étaient pas censés construire une mosquée sur la Tombe du Prophète »



  • Citer le hadith : « quand le Messager d'Allah (sallallahu 'alaihi wa salam) envoya Mu'âdh (radhiAllahu 'anhu) au Yemen il lui dit : 'Tu rencontreras les Gens du Livre, appelle les donc en tout premier lieu à attester qu'il n'y a pas de Dieu excepté Allah' » en omettant la parole « et que je suis le Messager d'Allah (exalté) », alors que cette phrase est rapportée par la totalité des Maîtres du Hadith excepté un (al-Bahyaqi) [5]




  • Présenter à tort une narration très gharîb (douteuse) comme remontant au Prophète (sallallahu 'alaihi wa salam) par Târiq ibn Shihâb alors que c'est une narration mawqûf (d'un compagnon) des mots de Salmân al-Fârisî rapporté par Târiq [10]




  • Cette boulette est due au fait que Ibn 'Abd al-Wahhâb a imité la déclaration erronée à ce propos de Ibn al-Qayyim dans al-Jawâb al-Kâfî (p.21) sans vérifier les sources où se trouvait ce récit, comme al-Zuhd de Ibn Abî Asim , la Hilya d'Abû Nu'aym, et le Kifâya de al-Khatîb.




  • Pire encore, Ibn 'Abd al-Wahhâb attribue la narration à « Ahmad » (râwahu Ahmad), ce qui signifie le Musnad de l'Imâm Ahmad ibn Hanbal dans la terminologie du hadith. Or, ce récit ne se trouve dans aucun des ouvrages de l'Imâm Ahmad, que ce soit le Musnad, al-Zuhd, ou d'autres. Il est vrai que la chaîne de transmission passe par Ahmad, mais lui attribuer le rapport de ce récit est une tromperie.




  • Citer une autre tradition faible qu' « un Compagnon » a dit : « Allons tous chercher le secours du Messager d'Allah (sallallahu 'alaihi wa salam) (qûmû binâ nastaghîthu birasûlillah) contre cet hypocrite ['Abd Allâh ibn Ubay ibn Salûl qui a défié Abû Bakr de demander au Prophète (sallallahu 'alaihi wa salam) d'accomplir un miracle majeur], » alors que le Prophète (sallallahu 'alaihi wa salam) a dit : " Innahu lâ yustaghâthu bî innamâ yustaghâthu billâh" - l'aide ne se cherche pas auprès de moi mais seulement auprès d'Allah" Ibn 'Abd al-Wahhâb l'attribue à al-Tabarânî. [10]








Premièrement,
les formulations «nastaghîthu birasûlillah» et " Innahu lâ yustaghâthu bî innamâ yustaghâthu billâh » ne se trouvent dans aucun livre de hadith et elles n'ont pas de chaîne de transmission ! La référence à « al-Tabarânî » montre l'imitation aveugle de la référence incorrecte d'Ibn Taymiyya de ces paroles au al-Mu'jam al-Kabîr d'al-Tabarânî dans al-Radd 'alâ al-Bakrî et dans Majmû' al-Fatâwâ.


Deuxièmement,
la formulation correcte trouvée dans le Tabaqât d'Ibn Sa'd, le Musnad, et al-Jâmi' al-S.aghîr est que Abu Bakr a dit : « Dressons nous et allons chercher le Messager d'Allah pour chercher de l'aide » (qûmû nastaghîthu ilâ rasûlillah) contre cet hypocrite » à quoi le Prophète (sallallahu 'alaihi wa salam) répondit : "Lâ yuqâmu lî innamâ yuqâmu lillâh » ce n'est pas pour moi qu'il faut s'élever mais uniquement pour Allah. » Donc la réponse du Prophète (sallallahu 'alaihi wa salam) ne concerne pas le moyen mais la motivation et le but des compagnons à se dresser contre l'hypocrite. Ceci est confirmé par un autre récit dans lequel 'Umar demande la permission de tuer 'Abd Allâh ibn Ubay ibn Salûl, à quoi le Prophète (sallallahu 'alaihi wa salam) répliqua : « Laisse le sinon les gens dirons que Muhammad tue ses compagnons. » (2)


Troisièmement,
la chaîne de transmission : Lâ yuqâmu lî innamâ yuqâmu lillâh contient un narrateur inconnu en plus de 'Abd Allâh ibn Lahî qui est considéré comme faible, comme indiqué par al-Haythamî dans Majma' al-Zawâ'id (8:40), donc ce récit est faible et inapte à servir de base dans les questions de croyance !







Citation:


Citation:


Quatrièmement
le récit ne se trouve pas ailleurs que dans de très peu nombreuses compilations de hadiths et est interminable et plutôt improbable dans sa formulation complète, c'est pourquoi Ibn Kathîr le considère comme « extrêmement étrange » (garib jiddan) dans son tafsir (3 :174)




Cinquièmement,
le compagnon en question est Abû Bakr (radhiAllahu 'anhu) ce qui serait en soi -si le récit était authentique- que l'istighâtha du Prophète ne peut pas être du shirk étant donné que Abû Bakr était le plus savant et le plus strict des Compagnons sur le Tawhid !




Sixièmement,
le sens de la correction personnelle impliquée par la phrase de Abu Bakr et la réponse du Prophète (sallallahu 'alaihi wa salam) sont confirmés par les mots extraordinaires qu'Abu Bakr a dit à Rabî'a al-Aslamî - la servante du prophète - qu'il regrettait d'avoir insulté : « tu vas m'insulter en retour (en juste rétribution) sinon j'irai chercher l'aide du Messager d'Allah contre toi ! (aw la'asta'diyanna
'alayka Rasûlallâh) (3)











  • Dire texto: "Les mécréants qui connaissent leur mécréance sont mieux guidés que les croyants." (inna al-kuffâr al-ladhîna ya'rifûna kufrahum ahdâ sabîlan min al-mu'minîn) [23]


  • Dire : « Parmi les polythéistes sont ceux qui aiment Allah avec un amour intense » [31]


  • Dire : « Le musulman a été appelé un adorateur du dinar et du dirham »[37]




  • Montrer un mépris non dissimulé des Awliyâ, des 'Ulema, les croyants en général :


  • « Les conditions se sont dégradées au point où, pour beaucoup, l'adoration des moines est la meilleur des actions et est appelée sainteté' (wilâya), alors que l'adoration des docteurs de la Loi est appellé 'science' et 'jurisprudence'. Alors les conditions se sont dégradées encore plus, jusqu'à ce que ce ne soit même plus des saints qui sont adorés à la place d'Allah, et, en second lieu, ceux qui étaient ignorants. » [38]




  • Dire que « les deux opposés [foi et mécréance] peuvent cohabiter dans un seul coeur" [41] en contradiction avec le verset {Allah n'a donné à aucun homme d'avoir deux cœur dans sa poitrine**. Ceci, ainsi que les 4 concepts précédents, est fondamental pour comprendre la propagation par les Wahhabites de la suspicion mutuelle entre les Musulmans.




  • Comparer le poème al-Burda à donner un égal à Allah (éxalté) [44]




  • Assimiler le titre islamique qâdi al-qudât « juge en chef », au titre interdit de shâhân shâh, "Roi des rois." [46]




  • Citer Ibn Hazm pour expliquer un verset sur la 'aqîda alors qu'ils considèrent qu'Ibn Hazm est un Jahmî en 'aqida (4) [50]




  • Attribuer le shirk aux Prophètes (en l'occurrence Adam et Hawa paix sur eux) « dans le principe mais pas en réalité » [50]




  • Déclarer qu'il est explicitement dit qu'Allah a deux mains : la droite tient le ciel et l'autre tient la terre, et cette autre est clairement nommée la main gauche [67]



A Allah nous appartenons et à Allah nous retournons.




Hajj Gibril ibn Fouad Haddad


Précisons que la critique du Shaykh n'est qu'un condensé, un aperçu, un précis de toute les abhérations et égarement contenu dans ce livre dont le titre accrocheur et la propagande wahhabite à pu envouter bon nombre de novices dans la science du Tawhîd. Nous déconseillons ce livre où l'égarement cotoit la vérité et où peu de personnes saurait faire la
part des choses. Le Tawhîd est une science claire, vaste mais simple, se compliquer la vie à faire le tri dans un ouvrage alors qu'il existe plusieurs livres de qualités exposant la croyance des Sunnites serait de plus une perte de temps pour quiconque recherche la vérité sans pour autant bénéficier d'un encadrement Sunnite pouvant le soutenir dans ses
recherches scientifiques.


http://salafi.xooit.fr/t44-Al-Kitab-Ut-Tawhid-de-Muhammad-Ibn-Abd-Al-Wahhab.htm

Musulmane
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 164
Points : 244
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde de certaines oeuvres.

Message par Musulmane le Mar 26 Mai 2009, 16:05


Salam aleikoum


ABOU AMINAH BILAL PHILIPS
LES FONDEMENTS DU TAWHID
MISE EN GARDE





Oui, cette secte est le parfait ambassadeur de l'ignorance et de l'incompréhension total de l'Islam, mais aussi du monde qui l'entoure, du contexte dans lesquelles elle évolue.

Vous ne serez donc pas étonné de lire les extraits suivants de cette ouvrage.

Afin que les ardents défenseurs de la secte salafi ne puissent trouver absolument aucune excuse, comme à notre habitude, nous prenons soin de bien préciser le nom de l'ouvrage.


Que penseriez vous d'une personne qui arrive à vous et qui vous dit sur un ton trés sérieux:


"La théorie de la relativité d'Einstein (E=mc², l'énergie est égale à la masse, multipliée par le carré de la vitesse de la lumière) enseignée dans toutes les écoles est en fait une expression de Shirk dans al-Asma wa-Sifate."


Et bien probablement, que vous ne le prendriez pas au sérieux, et que vous l'inviteriez à apprendre l'Islam dans un premier temps. Trés certainement même que vous vous direz qu'une personne telle n'a aucunement le droit d'enseigner quoi que se soit qui concerne l'Islam. Après tout, une personne qui vient à vous avec une plaisanterie pareil, tout en y croyant fermement, ne seriez vous pas en légitimité de vous dire:

"Si la personne est de mauvaise foi sur ce qui est évident et flagrant, il n'y a pas de doute qu'elle est capable encore d'user de tromperie et de mensonge sur le reste qui concerne ma religion."


Par devoir et souci de préserver sa religion, par souci et par crainte de dévier de l'Islam, le musulman doit obligatoirement mettre à l'écart ce genre de personne, qui use de la tromperie et du mensonge pour arriver
à leurs fins. Non, le musulman ne doit pas apprendre sa religion de n'importe qui, qui enseigne n'importe quoi.





"Cette science est une religion, alors voyez d'où vous prenez votre religion "
(Ibn Sirine)


Toutefois, être pris d'une certaine tristesse, en voyant que certains trainent encore une ignorance et un mépris vis à vis de la science, pourtant à une époque, ou tout le monde à accès assez facilement aux sciences de l'Islam. Nous nous devons de les aider à les en sortir au moins en leur faisant des dou3as en leur faveurs.

Et bien cet extrait est tout simplement tiré d'un ouvrage publié et conseillé trés trés fortement par la mouvance wahabite (appellé aussi "salafiya").

Ceci n'est qu'un simple extrait de la réalité du vrai visage de cette mouvance et de ce qu'elle prône.

Nous invitons nos frères et soeurs qui sont dans la salafya à méditer inchaAllah, et à réfléchir sur la réalité de ce qui leur est enseigné.



Références de l'ouvrage:
Nom du livre: Les fondements du Tawhid (Monothéisme Islamique)
Auteur: Abou Aminah Bilal Philips
page: 38

Musulmane
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 164
Points : 244
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde de certaines oeuvres.

Message par Musulmane le Mar 26 Mai 2009, 16:07


Salam aleikoum


Liste de livres et savants mettant en garde contre Albani



1- Le trés connu savant du hadith Indien Habib al-Rahman al-A'zami (raa) qui a écrit :

- Al Albani Shudhudhuh wa Akhta'uh (Les erreurs et les aberrations de Albani) en quatre volumes.


2 -Le savant syrien Sa'id Ramaban Al Buti qui a écrit les deux classiques:


- al-Lamadhhabiyya Akhtaru Bid`atin Tuhaddidu al-Shari`a al-Islamiyya (le non suivi d'une école de jurisprudence est l'innovation la plus dangereuse menaçant la loi sacrée islamique)

- al-Salafiyya Marhalatun Zamaniyyatun Mubaraka La Madhhabun Islami
(Du temps des pieux predecesseurs c'etait une époque historique benie, pas une école islamique de la pensée)


3- Le savant du hadith marocain 'Abd Allah Ibn Al Siddiq Al-Ghumari qui a écrit:

- Irgham al-Mubtadi` al-Ghabi bi Jawaz al-Tawassul bi al-Nabi fi al-Radd `ala al-Albani al-Wabi
(refutation d'Al Albani en ce qui concerne le tawassul du Prophete)

- al-Qawl al-Muqni` fi al-Radd `ala al-Albani al-Mubtadi`
(le discours persuasif dans la réfutation d'Al-Albani l'innovateur)

- Itqan al-Sun`a fi Tahqiq Ma`na al-Bid`a
(ouvrage sur la signification precise de ce qu'est l'innovation).


4- Le savant du hadith marocain 'Abd al-'Aziz ibn Muhammad ibn al Siddiq Al-Ghumari qui a écrit:

- Bayan Nakth al-Nakith al-Mu`tadi
(l'exposition de la trahison du rebelle).


5- Le savant du hadith syrien 'Abd Al-Fattah Abu Ghudda qui a écrit:

- Radd `ala Abatil wa Iftira'at Nasir al-Albani wa Sahibihi Sabiqan Zuhayr al-Shawish wa Mu'azirihima
( refutation des fabrications de nasir al Albani, de son ami Zuhayr al Shawish et de leurs defenseurs)


6- le savant du hadith égyptien Mohammad Awwama qui a écrit:
- Adab Al-Ikhtilaf
(les règles pour exprimer la divergence d'opinion).


7-le savant de hadith égyptien Mahmud Sa`id Mamduh qui a écrit:

- Wusul al-Tahani bi Ithbat Sunniyyat al-Subha wa al-Radd `ala al-Albani
(la confirmation mutuels que les Dhikr avec des Perles sont une Sunna dans la réfutation d'Al-Albani)


- Tanbih al-Muslim ila Ta`addi al-Albani `ala Sahih Muslim (avertissement aux musulmans concernant l'attaque de Al Albani sur le sahih muslim)


8- Le savant du hadith saoudien Isma'il ibn Muhammad Al-Ansar qui a écrit:
- Ta`aqqubat `ala "Silsilat al-Ahadith al-Da`ifa wa al-Mawdu`a" li al-Albani
(critique du livre de hadith de Al-Albani)

- Tashih Salat al-Tarawih `Ishrina Rak`atan wa al-Radd `ala al-Albani fi Tad`ifih
(établissement en tant que correct de salat Tarawih en vingt Rak`as et la réfutation de son affaiblissement par Al-Albani)

- Ibahat al-Tahalli bi al-Dhahab al-Muhallaq li al-Nisa' wa al-Radd `ala al-Albani fi Tahrimih
(Le fait qu'il est licite pour la femme le port de bijoux contrairement à la refutation d'Al Albani)


9- le savant syrien Badr al-Din Hasan Diab qui a écrit:

- Anwar al-Masabih `ala Zulumat al-Albani fi Salat al-Tarawih
(éclaircir l'obscurité d'Al-Albani sur la prière du Tarawih).


10- le directeur des activités religieuses à Dubaï 'Isa ibn 'Abd Allah ibn Mani'Al-Himyari qui a écrit:
- al-I`lam bi Istihbab Shadd al-Rihal li Ziyarati Qabri Khayr al-Anam
(l'avis en ce qui concerne la recommandation de se deplacer pour visiter la tombe du Prophete)

- al-Bid`a al-Hasana Aslun Min Usul al-Tashri
(la bonne innovation est une des sources de législation islamique)


11-
le ministre des affaires islamiques et religieuses des Emirats Arabes
Unis Shaykh Muhammad Ibn Ahmad al Khazraji qui a écrit:


- l'article: al-Albani: Tatarrufatuh(les Positions Extrémistes d'Albani).


12- le savant syrien Firas Muhammad Walid Waysdans son édition:

- Ibn al-Mulaqqin's Sunniyyat al-Jumu`a al-Qabliyya
(les prières Sunna qui doivent précéder salat Al-Jumu`a).



13- le savant syrien Samer Islambuli qui a écrit:

- Al-Ahad, Al-Ijma`, Al-Naskh.


14- le savant jordanien As`ad Salim Tayyim qui a écrit:

- Bayan Awham al-Albani fi Tahqiqihi li Kitab Fadl al-Salat `ala al-Nab


15- Le savant jordanien Hassan 'ali Al-Saqqaf qui a écrit:
Les deux volumes:

- Tanaqudat al-Albani al-Wadiha fi ma Waqa`a fi Tashih al-Ahadith wa Tad`ifiha min Akhta' wa Ghaltat
(les erreurs qu'Albani a commises en ce qui concerne l'authentification des hadiths authentiques et faibles)

- Ihtijaj al-Kha'ib bi `Ibarat man Idda`a al-Ijma` fa Huwa Kadhib
(le recours du perdant à l'expression: que celui qui réclame le consensus est un menteur!)

- al-Qawl al-Thabtu fi Siyami Yawm al-Sabt
(le discours ferme en ce qui concerne le jeûne du samedi)

- al-Lajif al-Dhu`af li al-Mutala`ib bi Ahkam al-I`tikaf
("le jeu dangereux contre lui qui joue avec les régles d'I`tikaf)

- Sahih Sifat Salat al-Nabi Sallallahu `alayhi wa Sallam
(authentique de la prière du Prophete )

- I`lam al-Kha'id bi Tahrim al-Qur'an `ala al-Junub wa al-Ha'id
Talqih al-Fuhum al-`Aliya
(l'inculcation du discernement élevé)

- Sahih Sharh al-`Aqida al-Tahawiyya
( l'explication correcte de la 'aquida tahawiyya)


http://http://salafi.xooit.com/index.php.xooit.fr/t29-Liste-de-livres-et-savants-mettant-en-garde-contre-Albani.htm

Musulmane
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 164
Points : 244
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mise en garde de certaines oeuvres.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum