La lecture de Ayatul kursi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La lecture de Ayatul kursi

Message par Iman Dine le Ven 26 Oct 2007, 11:25

Salam aleikoum
Basmala


La lecture de Ayatul kursi


Louange à Allâh qui a révélé à son Serviteur le meilleur des Livres et a permis à sa communauté de bénéficier du meilleur de Ses versets. Que la grâce et la paix d’Allâh soient sur le meilleur des prophètes, la meilleure des créatures, notre maître Muhammad ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Ubay ibn Ka`b – qu’Allâh l’agrée – rapporte ceci :

« Le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) m’a demandé : Quel est le plus grand verset du Livre d’Allâh ? J’ai répondu : Allâh et Son Messager le savent mieux que quiconque. Il a répété sa question plusieurs fois. J’ai répondu finalement : C’est le verset du Trône. Il m’a dit alors : Félicitations pour ta science, ô Abû-l-Mundhir ! Par celui qui détient le sort de mon âme, ce verset possède une langue et deux lèvres qui sanctifient le Roi au pied du Trône. »

Ce hadith est rapporté par Ahmad ibn Hanbal dont la version est suivie ici, ce hadith est aussi rapporté par Muslim.

Allâhu lâ ilâha illa huwa al Hayyu-l-Qayyûm(u)
lâ ta-khudhuhu sinatun wa lâ nawm(u)
lahu mâ fi-s-samâwâti wa mâ fî-l-ard(a)
man dhâ-l-ladhî yashfa'u'indahu illa bi-idhnih(i)
ya'lamu mâ bayna aydîhim wa mâ khalfahum
wa lâ yuhitûna bi chay-im-min ‘ilmihi illa bimâ châ’(a)
wasi’a kursiyyuhu-s-samâwâti wal ard(a)
wa lâ ya'ûduhu hifdhuhumâ wa huwa-l-‘Aliyyu-l'Adhîm

Allah! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même "al-Qayyum".
Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent.
A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre.
Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission?
Il connaît leur passé et leur futur.
Et, de Sa science, ils n'embrassent que ce qu'Il veut.
Son Trône "Kursiy" déborde les cieux et la terre,
dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.

http://aslama.com/invocations/mathurat/audio/baqara03.mp3

Ce verset est connu pour protéger du diable celui qui le récite matin et soir. Mais il est aussi recommandé de le réciter à la fin de chaque prière comme nous l’indiquent les textes suivants :

Anâs – qu’Allâh l’agrée – rapporte ceci :

« L’Envoyé d’Allâh (sallallâhu `alayhi wa sallam) a dit : celui qui récite le verset du Trône à la fin de chaque prière, restera préservé jusqu'à la prière suivante. Or la prière n’est observée avec régularité que par un prophète, un juste (siddîq) ou un témoin (shahîd). »

Rapporté par al Bayhaqî dans Shu`ab al Imân.

Al Hasan ibn `Alî – qu’Allâh les agrée – rapporte ceci :

« J’ai dit : Ô Envoyé d’Allâh ! Qu’obtient celui qui récite le verset du Trône à la fin de la prière prescrite ? L’Envoyé d’Allâh (sallallâhu `alayhi wa sallam) m’a dit : Il est sous la protection d’Allâh jusqu’à la prière suivante. »

Ce hadith est recensé par al Tabarânî avec une bonne chaîne de transmission.

Rapporté par Abû Umâma Sada ibn ‘Ijlan - qu’Allâh l’agrée - : « Le Prophète (sallallâhu ‘alayhi wa sallam) a dit : celui qui récite le verset du Trône à la fin de chaque prière prescrite, rien ne l’empêche d’entrer au paradis si ce n’est la mort. »

Recensé par Al Nassa-î, Ibn Hibbân, Dâraqutnî, Ibn Mardawayh, Tabarânî et Al-Ruwayani.

Ibn `Abbâs – qu’Allâh l’agrée – rapporte ceci :

« L’Envoyé d’Allâh (sallallâhu `alayhi wa sallam) a dit : A celui qui récite le verset du Trône à la fin de chaque prière, Allâh lui donne le mérite de ceux qui font l’action de grâce (al shakirin), des œuvres de justes et la récompense des prophètes. En plus Il le couvre de Sa droite pour le combler de miséricorde et rien ne l’empêche d’entrer au Paradis sinon la mort. Ainsi, quand il meurt il y entre. »

Ce hadith est recensé par Ibn al-Najjâr dans son Histoire de Bagdâd.

Abû Mûssa al Ash`arî – qu’Allâh l’agrée – rapporte ceci :

« Le Prophète (sallallâhu `alayhi wa sallam) a dit ceci : Allâh – qu’Il soit exalté – a révélé à Mûssa Ibn `Imran de réciter le verset du Trône à la fin de chaque prière prescrite, car celui qui le récite à la fin de chaque prière prescrite, Allâh lui donne ceci : un cœur comme celui des gens qui rendent grâce, une langue comme celle des gens qui s’adonnent au dhikr, une récompense équivalente à celle des prophètes et une œuvre comme celle des justes. C’est que la récitation régulière de ce verset ne peut être observée que par un prophète ou un juste dont Allâh a éprouvé le cœur dans la foi pour le destiner au martyr. »

Qu’Allâh nous compte parmi les justes, les martyrs, les reconnaissants, les obéissants et nous accorde nos bonnes œuvres par la bénédiction du plus noble verset de son Livre et du plus noble de ses envoyés. Que la grâce et la paix soient sur lui ainsi que sa famille et ses compagnons.

Louange à Allâh, Seigneur des Univers.

Source :
-les mérites du verser du Trône de l’imâm al Suyutî.

Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine
Equipe du Forum Iman Dine

Féminin Nombre de messages : 669
Age : 31
Localisation : Paris
Points : 108
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/03/2007

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum